Histoire

58e anniversaire des essais nucléaires français en Algérie: Appel à consacrer le 13 février journée nationale des victimes des essais nucléaires

Publié par DKNews le 14-02-2018, 15h55 | 9
|

Les participants à une conférence organisée mardi   sur les essais nucléaires français en Algérie, ont appelé à consacrer le 13   février journée nationale des victimes de ces explosions qu'ils ont   qualifiées de "crime humanitaire". 

Lors d'une conférence organisée par le Forum "El Moudjahid", en   coordination avec l'Association Machaâl Echahid à l'occasion de la  commémoration du 58e anniversaire des essais nucléaires français en   Algérie, le vice-président de l'Association "Taourirt" qui défend les   victimes de ces essais, Abdelkrim Touhami, a plaidé pour "la consécration   du 13 février journée nationale de ces victimes". 

Il a également appelé à assainir les zones contaminées par ces essais   notamment en délimitant les lieux d'enfouissement du reste de ces explosifs   à l'origine de la pollution environnementale, mettant en avant la nécessité   de collaborer avec les autorités françaises qui doivent transmettre à   l'Algérie les données relatives à ce dossier.  

Soulignant l'impératif de définir la liste des maladies issues de ces   essais en vue de prendre en charge les malades, M. Touhami a sollicité les   autorités françaises de contribuer à former les médecins algériens à même   de leur permettre de diagnostiquer et traiter ces maladies. 

Pour sa part, la présidente de l'association "El Amel" d'aide au   cancéreux, Ketab Hamida, a mis en avant la nécessité de mettre en place un   plan spécial pour le dépistage précoce du cancer au niveau des zones ayant   connu ces essais et ce en procédant à des études sur le terrain notamment à   la lumière de la hausse du nombre des malades atteints du cancer dans ces   régions et particulièrement à Reggane (wilaya d'Adrar). 

Le coordinateur national des victimes des essais nucléaires français en   Algérie, Mohamed Mahmoudi, a, quant à lui, proposé l'introduction du   dossier de ces essais dans le programme scolaire de manière à sensibiliser   les générations des crimes commis par le colonialisme français, appelant   les autorités concernées à consacrer le 13 février journée nationale des   victimes de ces essais. 

Dans le but de procéder à ces essais nucléaires, la France a décidé de   faire du sud algérien un champ pour réaliser ces essais. La première   explosion a eu lieu à Reggane le 13 février 1960, d'une puissance allant de   60 à 70 mille tonnes de TNT. 

Cette bombe cinq fois plus puissante que celle de Hiroshima, a entrainé   une destruction massive et continue de faire des victimes à ce jour. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.