M. Naouri Mokhtar P-DG de CASH Assurances, invité hier du forum de dk news : «Accompagner les opérateurs économiques algériens à l’étranger»

Publié par Rachid Rachedi le 26-02-2018, 18h38 | 120

Dans le cadre de sa stratégie de diversification et de redéploiement, la compagnie Cash Assurance, travaille actuellement sur un nouveau projet qui lui permettra d’accompagner et d’assurer les opérateurs économiques algériens qui envisagent d’investir à l’étranger, notamment en Afrique.

 Cette idée, qui arrive à maturation, fait suite à la décision des autorités algériennes d’encourager les investissements privés à l’étranger.

«Aujourd’hui, les experts s’accordent à dire que l’Afrique sera, dans les prochaines années, le vecteur de la croissance économique dans le monde. De ce fait, la Cash est prête à accompagner les opérateurs nationaux qui désirent s’installer en Afrique et partout dans le monde», a indiqué le P-DG de la Cash.

Toutefois, M. Naouri a reconnu la difficulté de sa tâche car, a-t-il dit, « ce n’est pas évident d’assurer les risques à l’étranger». «Il faut qu’on soit capable de maîtriser et d’assumer les conséquences financières des sinistres qui en découleraient et être capable d’indemniser les souscripteurs.

Il y a une réorganisation à mettre en place est une accréditation à obtenir pour enfin pouvoir se lancer dans ce créneau», a souligné l’invité du Forum.


Atteindre 80 agences commerciales à l’horizon 2021 : Cash passe à l’attaque

Le P-DG de Cash Assurances, a révélé hier, que dans le cadre de sa stratégie de déploiement, la compagnie prévoit d’ouvrir, d’ici trois ans, une cinquantaine d’agences commerciales dans plusieurs wilayas du pays.

M. Naouri, estime à cet effet, que le réseau actuel composé d’une trentaine d’agences, est insuffisant et ne permet pas à la compagnie d’être agressive sur le marché de l’assurance en Algérie.
Devant cet état de fait, la Cash a mis en place une stratégie de déploiement d’agences qui lui permettra  de pénétrer de nouveaux segments tels que l’assurance automobile et l’assurance des marchandises transportées par voie terrestre.

«La part de la compagnie dans les grands risques est en train de se réduire. L’ouverture à de nouveaux clients et à de nouvelles catégories de risques devient indispensable. La Cash a très bien compris que son avenir réside dans sa diversification. Nous espérons atteindre les 80 agences dans les trois ans», a souligné M. Naouri.
Rachid Rachedi


2018 : Une année qui s’annonce difficile pour les assureurs 

De par sa vocation, Cash Assurances, qui réalise une grande partie de son chiffre d’affaires à partir des revenus générés par l’assurance des risques de construction, des risques d’incendies et du transport, est épargné par la «crise» qui touche actuellement le secteur des assurances.

Cette crise est engendrée par la baisse des importations et des projets économiques et industriels inscrits pour l’année 2018.

«L’année 2018 s’annonce difficile pour les assureurs. Le marché rétrécit, les importations ont baissé et il y a moins de projets économiques et industriels.

Cash est un peu épargné du fait qu’elle n’est pas très présente dans le marché automobile mais une baisse de son chiffre d’affaires dans le segment de la réassurance est attendu.

La concurrence dans ce marché est très forte et les tarifs sur le plan international ont fortement baissé», a indiqué M. Naouri.
R.R.