Actualité

Algérie - Turquie : Le président turc achève sa visite officielle en Algérie

Publié par DKNews le 28-02-2018, 18h41 | 68
|

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a quitté mercredi Alger, au terme d'une visite officielle de trois jours, à l'invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.Le chef d'Etat turc a été salué à son départ à l'aéroport international Houari Boumediene, par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et des membres du gouvernement. 

Le président Erdogan a eu des entretiens mardi avec le Président Bouteflika et a reçu plusieurs hauts responsables lors de son séjour à Alger. 

La visite du président Erdogan en Algérie a été sanctionnée par la signature de plusieurs accords de coopération, marquant la volonté des deux pays à consolider leurs relations bilatérales, notamment dans le domaine économique, et permis aux deux parties de partager leurs analyses de la situation régionale et internationale, notamment au Moyen-Orient, au Maghreb et au Sahel. 

A cet effet, sept accords de partenariat et de coopération et mémorandums d'entente ont été signés par les deux pays à l'occasion de cette visite, portant sur les secteurs des hydrocarbures, l'enseignement supérieur, la diplomatie, la culture, le tourisme et l'agriculture. 

Dans le domaine de la diplomatie, les deux pays ont signé un mémorandum d'entente de coopération entre l'Institut diplomatique des relations internationales (IDRI) du ministère des Affaires étrangères et l'académie diplomatique turque. 

Il s'agit également de la coopération dans le domaine du tourisme, à travers la signature d'un accord entre les ministères du Tourisme des deux pays, ainsi que dans le domaine culturel, avec un accord portant sur la protection du patrimoine culturel commun. 

Les deux pays se sont engagés, également, à renforcer leur coopération dans le domaine de l'agriculture, par la signature d'un protocole d'entente. En outre, un protocole de coopération pour le développement de la langue turque en Algérie entre l'université de Sétif et l'Institut Yunes Emre. 

Dans le domaine de hydrocarbures, deux accords coopération entre l'entreprise nationale Sonatrach et les entreprises turques Ronesans, Bayegan ainsi que la firme Botas ont été signés. Un Forum algéro-turc des hommes d'affaires a eu lieu, par la même occasion, auquel ont pris part plus de 200 hommes d'affaires des deux pays, activant dans plusieurs secteurs (industrie du textile, agroalimentaire, pétrochimie, électronique, électroménager...), en vue de renforcer et de diversifier les relations entre les entreprises algériennes et turques. 

Les participants au forum ont débattu des moyens à hisser le niveau des investissements bilatéraux et le volume des échanges commerciaux qui est de l'ordre de 4 milliards de dollars.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.