Santé

La programmation de la grossesse est "impérative" pour la femme épileptique

Publié par DKNews le 09-03-2018, 15h31 | 28
|

L'importance de la programmation de la grossesse de la femme épileptique a été mise en relief, jeudi à Oran, par les participants au 12ème Congrès international de l'Association des neurologues libéraux de l'Ouest (ANLO).

"Une grossesse planifiée permet d'éviter toute complication à la patiente épileptique et à l'enfant qui va naître", a indiqué le neurologue Noureddine Bengamra, président de l'ANLO et de la manifestation scientifique qui a réuni une centaine de spécialistes algériens aux côtés de confrères étrangers.

Les participants ont plaidé dans ce cadre pour "le renforcement de la coordination entre les différents acteurs de la prise charge thérapeutique", à l'instar du médecin généraliste, du neurologue et de l'obstétricien.

Les intervenants ont également mis l'accent sur la nécessité pour les praticiens de consolider leurs efforts en matière d'information et d'éducation thérapeutique.

La patiente présentant des symptômes épileptiques doit être "bien informée" par rapport aux risques de grossesse non programmée, a insisté Dr Bengamra lors de cette rencontre visant à la fois le partage d'expérience et l'actualisation des connaissances des jeunes médecins.

"Le dialogue praticien/patiente doit être axé sur la prévention des risques, car le traitement suivi par une femme épileptique est souvent appelé à être modifié en cas de grossesse", a expliqué le président de l'ANLO.

Il a ajouté, en outre, que même pour la femme épileptique désirant retarder sa grossesse, les pilules contraceptives doivent souvent être changées, sachant que "les médicaments anti-épileptiques réduisent l'effet contraceptif de certaines pilules".

D'autres recommandations allant dans le sens de la prévention ont été émises par les participants, telle celle ciblant la création d'un Registre national des malformations cérébrales chez les enfants nés de mère épileptique.

Cette proposition qui consiste en l'élaboration d'une banque de données statistiques permettrait "d'avancer dans le dépistage, la prévention et la prise en charge thérapeutique", a-t-on souligné.

En plus du thème de l'épilepsie chez la femme, choisi à l'occasion de la Journée mondiale de la Femme, le congrès a été également marqué par des échanges autour des troubles de la cognition, de la pathologie du nerf périphérique, et de la neuroradiologie interventionnelle.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.