Société

Migrations : Reprise des vols directs Téhéran-Belgrade

Publié par DKNews le 10-03-2018, 16h29 | 31
|

L'Iran et la Serbie ont rétabli, après 27 ans d'interruption, une liaison aérienne directe avec l'atterrissage, samedi, à l'aéroport Nikola Tesla-Belgrade, d'un avion de la compagnie iranienne IranAir, ont rapporté les médias.

IranAir fera la liaison entre les deux capitales deux fois par semaine. Tous les billets pour ces vols sont vendus jusqu'à la fin de l'été 2018, ont indiqué les médias serbes.

Une deuxième compagnie iranienne, Qeshm Air prévoit d'ouvrir, à son tour, à partir du 19 mars une ligne entre Téhéran et Belgrade. L'intérêt accru des Iraniens pour la Serbie s'explique par l'accord levant l'obligation de visas conclu entre l'Iran et la Serbie en août 2017. Environ 600 ressortissants iraniens vont pouvoir arriver à Belgrade chaque semaine grâce à l'ouverture des lignes aériennes directes entre Belgrade et Téhéran, a précisé Info Park.

Les contrôles à Téhéran seront renforcés et plusieurs accords bilatéraux dont le but sera de juguler les migrations illégales seront signés a précisé le ministre serbe du Commerce Rasim Ljajic. Sur les quelques 7.000 ressortissants iraniens qui se sont rendus en Serbie depuis la levée des visas, 485 ont demandé l'asile.

Des centaines de milliers de migrants, la plupart venant du Proche et du Moyen orient, fuyant les conflits dans leurs pays respectifs, ont traversé la Serbie, un des pays de la dite route des Balkans, pour rejoindre l'Europe occidentale jusqu'à la fermeture des frontières début 2016. En janvier, quelque 4.000 migrants étaient bloqués en Serbie, selon des estimations du Commissariat de l'Onu aux réfugiés (UNHCR).

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.