Société

La hausse des température ces dernières 24 heures, un phénomène normal (ONM)

Publié par DKNews le 11-03-2018, 15h16 | 26
|

La hausse de la température enregistrée ces dernières 24 heures dans le nord du pays est un phénomène "tout à fait normal" engendré par des vents soufflant de sud-ouest à sud ayant généré de l'air chaud vers les régions côtières et proche-côtières, a indiqué dimanche Mme Houaria Benrekta, prévisionniste à l'Office national de météorologie (ONM).

Les températures ont atteint 29 degrés à Alger entre 26 et 27 degrés à l'Ouest et à l'Est du pays, a précisé à l'APS Mme Benrekta, ajoutant que ce phénomène est causé par la montée d'un flux d'air chaud et sec vers le nord du pays, contenant notamment des "dépôts de sable" ayant généré un temps "lourd et maussade" et une "sensation de forte chaleur".

La prévisionniste a expliqué, à ce propos, qu'il s'agit d'un phénomène "tout à fait normal", du moment qu'il intervient dans une période de transition avec la fin de l'hiver et l'approche du printemps, marquée par "une variabilité de types de temps, avec des courants venant parfois du  nord et parfois du sud".

Selon le bulletin quotidien du suivi climatologique de l'ONM, les températures moyennes de la journée du samedi étaient "extrêmement chaudes" sur l'ensemble du pays, alors qu'à l'extrême sud-ouest, elles étaient "exceptionnellement chaudes".

La même source relève que les températures maximales ont connu les mêmes tendances que les températures moyennes, tandis que les minimales étaient "chaudes" à "extrêmement chaudes" sur l'ensemble du pays.

Les données fournies auparavant par le centre national de climatologie indiquent que les températures pour les mois de mars et avril seront "légèrement au-dessous de la normale" sur les régions côtières, proches côtières et les hauts plateaux.

Quant aux précipitations attendues, elles seront, selon la même source, "au-dessus de la normale" sur les régions côtières, proches côtières et les hauts plateaux, et "légèrement au-dessus de la normale" sur le Sahara oriental et le Nord Sahara.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.