Société

Bangladesh: Au moins 49 morts dans le crash d'un avion près de Katmandou

Publié par DKNews le 13-03-2018, 15h46 | 16
|

Quarante-neuf personnes ont été tuées et 22 autres blessées lundi dans le crash d'un avion de la compagnie bangladaise US-Bangla Airlines en provenance de Dacca près de l'aéroport de Katmandou, le pire accident d'avion au Népal depuis près de trente ans, ont annoncé les autorités.

L'avion, qui transportait 71 personnes --67 passagers et quatre membres d'équipage-- a chuté près de l'unique aéroport international du pays. Les sauveteurs ont dû découper l'épave pour en retirer les victimes.

"Quarante personnes sont mortes sur le coup et neuf autres dans deux hôpitaux de Katmandou", a déclaré Manoj Neupane, porte-parole de la police, précisant que 22 blessés avaient été hospitalisés, certains dans un état critique. Parmi les passagers figuraient 33 Népalais, 32 Bangladais, 1 Chinois et 1 Maldivien, a indiqué un porte-parole de la compagnie aérienne, Kamrul Islam. Les causes de l'accident n'étaient pas encore déterminées mais selon les autorités aéroportuaires, l'avion était "hors de contrôle" peu avant l'atterrissage.

Une source aéroportuaire a évoqué une possible confusion entre le pilote et les contrôleurs aériens sur la piste d'atterrissage attribuée à l'avion.

L'accident survenu lundi est le plus meurtrier depuis celui de septembre 1992 dans lequel les 167 personnes à bord d'un vol de Pakistan International Airlines avaient été tuées près de l'aéroport de Katmandou.

Deux mois auparavant, un appareil de Thai Airways s'était écrasé près de l'aéroport, faisant 113 morts. En février 2016, un Twin Otter de la compagnie aérienne Tara Air s'était écrasé dans le district reculé de Myagdi, dans l'Himalaya, à environ 4.900 mètres d'altitude, tuant les 23 passagers et membres d'équipage à bord.

US-Bangla Airlines est une compagnie privée lancée en juillet 2014 dont le premier vol international fut à destination de Katmandou en mai 2016. La compagnie opère des vols à destination de l'Asie du Sud et du Sud-Est ainsi que du Moyen-Orient.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.