Régions

Parcs culturels : Résultats partiels du projet de conservation de la biodiversité présentés à Alger

Publié par DKNews le 13-03-2018, 15h47 | 22
|

Une journée d'information sur les résultats à mi-parcours du projet "conservation de la biodiversité d'intérêt mondial et utilisation durable des services éco-systémiques dans les parcs culturels en Algérie" a été organisé, lundi, à Alger.

Lors de cette rencontre, il a été question des différents objectifs "réalisés" au cours de ce mi-parcours (2014-2017) à travers une évaluation de ce qui a été réalisé dans les deux parcs de l'Ahaggar et Tassili n'Ajjer , et ce, en vue d'en tirer profit dans le processus de la protection du restant des parcs. l'Algérie dispose de cinq parcs culturels- s'étalant sur une superficie dépassant 1 million de Km² ( environ 44 % de la superficie de l'Algérie)- qui sont  l'Ahaggar, Tassili n'Ajjer, Touat- Gourara-Tidikelt, l'Atlas saharien en plus de Tindouf.

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a indiqué que le but escompté de cette rencontre était d'" évaluer" ce qui a été réalisé dans ce projet qui "nécessite un travail scientifique organisé " auquel participeront des experts, spécialistes et des citoyens.

La ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati, a estimé, pour sa part, que "la biodiversité a une importance capitale" dans le développement socio-économique, notamment pour les catégories les plus défavorisées dans la société, affirmant la nécessité de préserver ces parcs de manière " durable".

Le représentant du ministère des Affaires étrangères, Jihad Eddine Belkas, a indiqué que le ministère " a accueilli favorablement les résultats positifs" réalisés par l'équipe du projet qui a réussi à recenser de nombreux genres animaliers et végétaux  existant dans ces parcs et qui étaient méconnus auparavant.

De son côté,  le représentant résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Algérie, Eric Overvest, a salué les résultats à mi-parcours, les qualifiant de " très importants".

Il a, dans ce cadre, mis en avant " l'engagement" de l'Etat algérien à concrétiser ce projet et à préserver ces parcs qui sont  " d'une extrême importance". Ce projet qui accorde une grande importance à la non séparation entre le patrimoine naturel et culturel, vise, selon son directeur national, Salah Amokrane, à soutenir le réseau des parcs culturels en vue d'une gestion durable de la biodiversité qu'il recèle.

Les interventions de cette journée d'information, ont porté sur de nombreux sujets, à l'instar de la planification et du suivi de la biodiversité dans le réseau des parcs culturels.

A rappeler que le projet "Conservation de la biodiversité d'intérêt mondial et utilisation durable des services écosystémiques dans les parcs culturels en Algérie" ( 2014-2020) s'inscrit dans le cadre d'un partenariat international entre l'Algérie et le Fond mondial pour l'environnement, qui est mis en £uvre par le ministère de la Culture et le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD). 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.