Actualité

Bedoui appelle les partis politiques à assumer un rôle "pionnier" dans la promotion de la participation de la femme

Publié par Dk News le 17-03-2018, 19h16 | 31
|

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nourredine Bedoui, a appelé hier à Alger les partis politiques à assumer un rôle pionnier et à bannir les mauvaises pratiques "afin de promouvoir la participation de la femme à la vie politique". 

Dans son allocution à l'ouverture des travaux de la conférence internationale sur la promotion de la participation politique de la femme au centre international des conférences "Abdelatif Rahal", M. Bedoui a affirmé que la promotion de la participation politique de la femme constituait "un impératif dans la consécration de l'Etat de droit", estimant que "les lois ne suffisent pas à elles seules, les partis doivent jouer un rôle pionnier, bannir les pratiques négatives et stéréotypées, et multiplier les efforts de tous les acteurs au niveau des instances élues, pour une participation efficace aux efforts de développement et la garantie de services de qualité aux citoyens". 

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika "a consacré les droits politiques de la femme algérienne", a-t-il rappelé, précisant que "l'expérience menée par l'Algérie dans ce domaine à la faveur des réformes politiques initiées par le président de la République a permis à des femmes de se distinguer en tant que modèle, de par leur haute performance dans la gestion locale et hisser le taux de participation de la femme au sein des Assemblées populaires communales (APC) lors des élections locales de 2017, passé de 6% à 29,24%". 

A l'issue des législatives de 2012, "146 femmes ont été élues au sein de l'Assemblée populaire nationale (APN), avec un taux de 31,60%, soit un chiffre record sur les plans régional et international, par rapport aux résultats des législatives de 2007. 

Un taux de près de 25,97% a été enregistré lors des dernières législatives". 
Ces résultats "se sont renforcés à travers la consécration du principe d'égalité des chances, ce qui a permis à la femme d'accéder aux postes de responsabilité", a-t-il poursuivi. Le taux de représentation de la femme "au sein des services centraux du ministère de l'Intérieur est de 21%, contre 5% pour l'administration locale". 

La femme algérienne "assure la gestion de plusieurs programmes de modernisation, et occupe de hauts postes et ce en sus de sa présence au sein des corps constitués relevant de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et la Protection civile". 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.