Monde

Agression contre la Syrie: le rôle du Conseil de sécurité est de maintenir la paix et la sécurité

Publié par DKNews le 15-04-2018, 15h17 | 30
|

L'ambassadeur permanent syrien auprès de l'ONU, Bachar al-Jaafari, a remis à ses homologues américain, français et britannique, suite aux frappes de samedi contre son pays, des copies de la Charte de l'ONU afin de leur rappeler les principes de la souveraineté des Etats et le rôle du conseil de sécurité dans le maintien de la paix et la sécurité.

"Je demande aux représentants permanents attachés à la Charte de l'ONU d'appeler les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni à lire les dispositions de la Charte concernant notamment la souveraineté des Etats et le non-recours  à la force dans les relations internationales", a déclaré le diplomate syrien lors de la session du Conseil de sécurité de l'ONU.

Il a rappelé que le rôle du Conseil de sécurité de l'ONU, dont sont membres les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, consistait à maintenir la paix et la sécurité et "non plus à les saper".

Lire aussi: Le chef de l’ONU appelle à éviter l’escalade en Syrie

"J'ai apporté trois exemplaires de la Charte de l'ONU et je demanderais au secrétariat de les remettre aux trois délégations pour qu'elles se débarrassent de l'ignorance et de la tyrannie", a indiqué Bachar al-Jaafari.

Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué dans la nuit du vendredi à samedi des sites de l'infrastructure militaire en Syrie.

Cette coalition tripartite a tiré 103 missiles (l'année passée, l'aérodrome militaire syrien de Shayrat avait déjà  été attaqué par 59 missiles) dont 71 ont été abattus par le système de défense antiaérienne (DCA) syrienne à l'approche de leurs objectifs.

Auparavant, Washington, Londres et Paris avaient déclaré que les frappes étaient une riposte à l'attaque chimique présumée dans la ville de Douma.

Les autorités syriennes ont toujours démenti cette attaque, alors que le ministère russe de la Défense a déclaré qu'il s'agissait d'une mise en scène.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a exprimé pour sa part sa préoccupation sur l'action militaire menée  par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne contre la Syrie, et a appelé au respect de la Charte des Nations unies et du droit international sur cette question.

Lire aussi: Agression contre la Syrie: la Russie propose un projet de résolution demandant à l'ONU de condamner l'opération militaire occidentale

"En tant que secrétaire général des Nations unies, il est de mon devoir de rappeler aux Etats membres qu'il y a une obligation, en particulier lorsqu'on traite les questions de paix et de sécurité, d'agir conformément à la Charte des Nations unies et au droit international en général", a indiqué M. Guterres lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité demandée par la Russie.

"La Charte des Nations unies est très claire sur ces questions. Le Conseil de sécurité a la responsabilité principale quant au maintien de la paix et de la sécurité internationale. Je demande aux membres du Conseil de sécurité de s'unir et d'exercer cette responsabilité", a-t-il dit.

"Je demande instamment à tous les Etats membres de faire preuve de retenue dans ces circonstances dangereuses et d'éviter tout acte qui pourrait entraîner une escalade du conflit et aggraver les souffrances du peuple syrien", a-t-il ajouté.

Antonio Guterres a indiqué qu'il suivait de près les informations sur les frappes aériennes en Syrie menées par les trois pays, tous membres permanents du Conseil de sécurité.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.