Economie

Energie: plus de 160 méga watts d'électricité renouvelable bientôt mis sur le marché

Publié par DKNews le 15-04-2018, 15h18 | 28
|

Plus de 160 méga watts(MW) d'électricité" de sources renouvelables seront," dans peu de temps" mis sur le marché, a annoncé samedi à Alger, le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni.

"Nous allons,dans peu de temps, mettre sur le marché, quelques 160 MW d'électricité d'origine renouvelable dont deux (2) fois 25 MW, au titre du programme de Sonelgaz, pour débrider les centrales du Sud et diminuer la consommation du gasoil, alors que 100 à120 MW devant être mis aux enchères", a précisé M. Guitouni, en marge de la 22eme Journée de l’Energie tenue sous le thème " Une transition énergétique pour un modèle à 50 % durable", et ce, à l'occasion de la Journée du savoir (Yaoum El Ilm).   

Pour rappel, le gouvernement avait fixé, en avril 2017, la procédure d’appel d’offres pour le projet de 4.000 MW en énergies renouvelables. Des appels d’offres à "investisseurs" ou "aux enchères" expliqués dans un décret paru au Journal officiel.

Selon un décret exécutif publié, ainsi en avril 2017, dans le journal officiel, cette procédure s’applique aux appels d’offres à investisseurs ou aux enchères "pour la conception, la fourniture d’équipements, la construction et l’exploitation des installations de production de l’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables, destinés à la commercialisation "

Lire aussi : Energies  renouvelables: nécessaire transition progressive pour faire face aux défis environnementaux

L’appel d’offres est à investisseurs, "lorsque son lancement intervient à l’initiative du ministre chargé de l’Energie, pour des quantités d’énergies renouvelables préalablement déterminées" ou aux enchères, "lorsque son lancement intervient à l’initiative de la commission de régulation de l’électricité et du gaz, pour des offres de fourniture d’énergies renouvelables correspondant à une puissance minimale préalablement déterminée" dont le volume annuel "ne peut être inférieur à 10 GWh".

L’appel d’offres à investisseurs porte sur la réalisation d’installations de production d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables. 

Il recouvre la conception, la fourniture d’équipements, la construction et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables, ainsi que la commercialisation de l’électricité produite.

L’appel d’offres aux enchères est, selon le décret, ouvert à toute personne physique ou morale, désirant réaliser et exploiter des installations de production d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables et, justifiant des capacités techniques, économiques et financières.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.