Guitouni évoque la coopération bilatérale avec les ambassadeurs du Japon et du Bahreïn

Publié par DKNews le 15-04-2018, 17h29 | 36

Le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, a reçu dimanche à Alger, l'ambassadeur du Japon, Kazuya Ogawa, ainsi que l'ambassadeur du Bahreïn, Fouad Sadek Mohamed El Baharna, avec lesquels il a évoqué la coopération bilatérale notamment dans le domaine de l'énergie et les hydrocarbures, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors de son entretien avec M. Ogawa, les deux parties ont examiné l'état des relations de coopération entre l'Algérie et le Japon dans les domaines de l'énergie, qualifiées de "très anciennes" et "excellentes", a précisé la même source.

Guitouni et M. Ogawa ont ainsi relevé les importantes opportunités de coopération et investissements existantes dans les domaines des hydrocarbures (exploration dans l'offshore et la recherche), l'électricité, les énergies renouvelables et le dessalement d'eau de mer.

A cet effet, l'ambassadeur du Japon a exprimé l'intérêt des sociétés japonaises à continuer à travailler en Algérie.

Pour sa part, M. Guitouni qui a présenté les principaux projets du secteur dans les différents domaines a émis le souhait de voir les sociétés japonaises s'engager davantage notamment dans la participation aux appels d'offres que le secteur s'apprête à lancer dans le domaine des hydrocarbures.

Par ailleurs, lors de son entretien avec M. El Baharna, les deux parties ont passé en revue l'état des relations de coopération entre l'Algérie et le Bahreïn, qualifiées de "bonnes" et les perspectives de leur renforcement notamment dans le domaine de l'énergie.

Les deux parties ont ainsi mis en exergue les importantes opportunités et les possibilités de coopération entre les deux pays notamment dans les domaines des hydrocarbures, l'électricité, les énergies renouvelables et le dessalement d'eau de mer.

A cet effet, M. El Baharna a émis le voeu de faire bénéficier les entreprises de son pays de l'expérience de l'Algérie dans le domaine énergétique.

Pour sa part, M. Guitouni a exprimé la disponibilité du secteur à partager l'expérience algérienne avec les sociétés bahreïnies et à coopérer dans le cadre d'un partenariat gagant-gagnant.