Hi-Tech

L'addiction aux smartphones peut entraîner des problèmes de santé publique

Publié par DKNews le 07-05-2018, 15h36 | 25
|

L'addiction aux smartphones peut entraîner des problèmes d'anxiété, une perte du sommeil et une performance scolaire médiocre, ce qui en fait désormais un problème de santé publique, indique une étude australienne.

L'étude de l’Université Deakin à Melbourne réalisée auprès de 400 étudiants de premier cycle a révélé qu'un tiers des participants se sont montrés anxieux, vu qu'ils étaient incapables de consulter régulièrement leurs smartphones.

Quelque 40% se sont sentis perdus sans leurs portables, 34% ont été privés du sommeil en raison de l’utilisation de leurs appareils, tandis que plus de la moitié consultaient leurs téléphones alors qu'ils devaient faire autres choses, selon l'étude.

Les résultats, qui ont été surprenants, ont confirmé que l'utilisation problématique des smartphones devient un problème de santé publique de plus en plus répandu, a souligné le chercheur principal, Dr Sharon Horwood.

"Quand l'usage de smartphones devient excessif, il peut entraîner plusieurs effets négatifs, y compris une mauvaise humeur, une condition physique réduite, une perte du sommeil et une performance scolaire médiocre", a-t-il ajouté.

Le spécialiste a, en outre, indiqué que la peur de manquer quelque chose (FOMO - fear of missing out), une sorte d'anxiété sociale caractérisée par la peur constante de manquer une nouvelle importante ou un autre événement quelconque donnant une occasion d'interagir socialement, explique pourquoi les gens peuvent devenir trop dépendants de leurs téléphones car ils ressentent le besoin de rester constamment connectés via les médias sociaux.

Un autre facteur important réside dans la conception des smartphones et des applications, qui sont "délibérément addictifs" pour inciter les utilisateurs à rester connecter le plus longtemps possible.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.