Coopération

Début des travaux de la 11e session du Conseil d'association Algérie-UE

Publié par DKNews le 14-05-2018, 16h55 | 15
|

Les travaux de la 11ème session du Conseil d'association Algérie-Union européenne (UE), co-présidés par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, ont débuté lundi à Bruxelles.

La nouvelle session de la plus haute instance de concertation et de dialogue politique entre l'Algérie et l'UE sera consacrée à l'examen de la mise en œuvre des priorités du partenariat bilatéral adoptées lors de la précédente session de ce Conseil.

Lire aussi: Conseil d'association Algérie-UE: la mise en oeuvre des priorités du partenariat à l'ordre du jour 

Ces priorités de partenariat établissent un cadre de coopération politique renouvelée et une coopération renforcée. Elles ont été définies d'un commun accord dans le cadre de la politique européenne de voisinage révisée et de la stratégie globale de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité.

Les priorités de partenariat dans le cadre des relations UE-Algérie jusqu'en 2020 portent sur le dialogue politique, la gouvernance, l'Etat de droit et la promotion des droits fondamentaux, la coopération, le développement socio-économique et les échanges commerciaux, les questions énergétiques, l'environnement et le développement durable, le dialogue stratégique et sécuritaire la dimension humaine, y compris le dialogue culturel et inter-religieux, la migration et la mobilité.

Certaines de ces priorités feront l'objet d'une coopération technique et financière qui sera mise en oeuvre dans le cadre de la programmation financière 2018-2020.

L'Algérie et l'UE ont finalisé l'élaboration du Cadre unique d'appui (CUA) 2018-20 qui sera adopté lors de ce Conseil d'association. Ce cadre sera doté d'une enveloppe comprise entre 108 et 132 millions d'euros et pourra être adaptée en fonction des développements, selon l'UE.

Les parties devraient également adopté un programme d'appui au secteur de l'agriculture. Ce programme sera doté d'une enveloppe financière de 15 millions d'euros.

Lire aussi: Messahel lundi à Bruxelles pour co-présider la 11ème session du Conseil d’association Algérie-UE

Dans le cadre de l'évaluation de l'Accord d'association et d'un dialogue renforcé, l'Algérie et l'UE sont convenues de mettre l'accent sur l'amélioration en quantité et qualité de la production agricole algérienne et la promotion des exportations, tout en assurant un cadre général d'exploitation durable.

Elles sont convenues par ailleurs de la nécessité de stimuler l’organisation des producteurs et la promotion des produits par un système de qualité, de contribuer aux capacités d’exportation et de renforcer la conformité aux standards sanitaires et phytosanitaires

Au cours de cette session, les deux parties examineront également l’état et les perspectives des relations de coopération et de partenariat entre l’Algérie et l’UE ainsi que les moyens de les renforcer davantage dans les différents volets couverts par cet Accord.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.