Coopération

L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur le bain de sang" perpétré à Ghaza (MAE)

Publié par DKNews le 15-05-2018, 17h02 | 28
|

L’Algérie condamne avec "la plus grande vigueur le bain de sang" perpétré à Ghaza par les forces d’occupation israéliennes contre des manifestants palestiniens sans défense, a affirmé mardi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"L’Algérie condamne avec la plus grande vigueur le bain de sang perpétré à Ghaza par les forces d’occupation israéliennes contre des manifestants palestiniens sans défense", a déclaré le MAE.

Lire aussi: Agression israélienne-Ghaza: 52 Palestiniens tués, la communauté internationale condamne

"Face à cet abominable crime de guerre, la communauté internationale, et singulièrement le Conseil de Sécurité des Nations Unies, est de nouveau interpellée avec force pour assumer toutes ses responsabilités à l’égard du peuple palestinien en vue d’assurer sa protection conformément aux normes du droit international humanitaire et de réparer l’injustice qui lui est faite", a souligné la même source.

"En cette triste occasion, l’Algérie s’incline devant la mémoire des valeureux martyrs de la liberté et exprime sa pleine solidarité avec le peuple palestinien endeuillé ainsi qu’avec sa direction", a soutenu la même source.

L'Algérie a  réitéré son soutien "total" à la cause palestinienne et au "droit inaliénable" du peuple palestinien d’établir son Etat indépendant avec El-Qods pour capitale, a assuré le communiqué du MAE.

Lire aussi: Amman: appel à une enquête sur les crimes de l'occupant israélien en Palestine

Les Palestiniens ont manifesté pacifiquement lundi à Ghaza, contre les forces d'occupation israéliennes à l'encontre, qui a commis une véritable massacre, pour exprimer leur ferme refus du transfert de l'ambassade américaine à El-Qods occupée, désapprouvé par 128 des 193 pays membres de l'ONU.

Au moins 52 Palestiniens ont été tués, dont huit enfants de moins de 16 ans par les tirs de soldats d'occupation israéliens, selon le ministère de la Santé local.

De nombreux pays, dont la Grande-Bretagne, la France et la Russie, ont réprouvé l'ouverture de l'ambassade américaine à El Qods. Le président palestinien Mahmoud Abbas a dénoncé un "massacre".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.