Hi-Tech

Sidi Bel Abbès: mise en service de l’usine d’intégration électronique de l’ENIE

Publié par DKNews le 18-05-2018, 14h52 | 23
|

L’usine d’intégration électronique relevant de l’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE), rénovée après l’incendie qui l’a ravagée en 2015, a été remise en service jeudi à Sidi Bel Abbès par les ministres de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, et de la Poste et des la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun.

"Avec la remise en service de cette usine, le plan de développement de l’ENIE est achevé. Il comporte notamment l’usine de fabrication de panneaux solaires, des laboratoires de recherche et de développement et des laboratoires de mesure électronique", a souligné le Président directeur général de l’ENIE, Djamel Bekara, rappelant que ces acquis s’inscrivent dans le cadre du programme du Président de la république, Abdelaziz Bouteflika, visant à développer la production nationale.

L’usine d’intégration électronique, dont les travaux de reconstruction et d’équipement ont duré deux ans et demi, comporte plusieurs ateliers, notamment ceux de fabrication de panneaux électroniques des véhicules, des appareils électroniques et autres tablettes électroniques de large consommation.

En suivant un exposé sur les opportunités de partenariat avec d’autres secteurs, le ministre de l’Industrie et des Mines, a souligné que l’ENIE qui fabrique des produits électroniques dont a besoin le pays surtout le ministère de la Poste et des Télecommunications, des Technologies et du Numérique dispose de grands moyens et d’équipements de haute technologie pour assurer la fabrication de tous les produits électroniques".

Lire aussi:  L’ENIE de Sidi Bel-Abbès commercialisera ses 1ers téléphones Smart à partir de janvier

Le ministre a mis en exergue les capacités de l’usine d’intégration électronique capable de produire annuellement un million de puces électroniques destinées à tous les produits électroniques.

Il a estimé que "ce grand progrès d’industrie électronique en Algérie nécessite la poursuite des efforts dans les domaines de la recherche et du développement et dans le renforcement de la formation des ressources humaines afin de s’adapter aux évolutions que connaît le secteur  électronique dans le monde.

De son côté, la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, dans une déclaration à la presse, a souligné "la nécessité d’exploiter pleinement les moyens dont dispose l’ENIE pour répondre aux besoins du secteur de la poste qui utilise des équipements modernes importés en devises fortes."

Mme Houda Imane Feraoun a estimé que son département tend actuellement à jauger les capacités de l’ENIE à fabriquer des équipements électroniques comme les terminaux de paiement électronique, les moyens de mesure et de contrôle de la vitesse des véhicules de transport et des équipements de réception de communication par satellite pour l’exploitation du satellite algérien  "Alcom Sat 1" avec des moyens fabriqués en Algérie.

La même responsable a également mis en exergue les possibilités offertes par l’unité de recherche et développement de l’ENIE pour prendre en charge la rénovation et la réparation des équipements disponibles chez Algérie Télécom et Algérie Poste.

La visite des deux ministres dans la wilaya de Sidi Bel Abbès s’incrit dans le cadre des conventions paraphées le 7 mars 2018 entre des entreprises des deux secteurs en vue de promouvoir les outils de la production nationale, rappelle-t-on.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.