Culture

Cinéma : La première édition du Festival des cinémas arabes prochainement à l’IMA de Paris

Publié par Dknews le 09-06-2018, 16h46 | 14
|

L’Institut du monde arabe (IMA) organise du 28 juin au 8 juillet pour la première fois à Paris le Festival des cinémas arabes afin de mettre en valeur l’évolution du paysage du 7e art arabe, a-t-on appris vendredi de cette institution.

Le festival présentera 80 films, entre fictions et documentaires. Le programme concocté s’appuie sur une section compétitive réservée aux longs et courts métrages, fictions et documentaires produits en 2017-2018, a précisé la même source qui indique que deux hommages seront rendus, notamment Jean Chamoun, avec L’Ombre de la ville,( Liban, fiction, 2000) et Mahmoud Zemmouri, avec De Hollywood à Tamanrasset, (Algérie/France, fiction, 1990.

Le festival proposera également un regard sur le cinéma saoudien qui connait une nouvelle étape depuis 35 ans, après la réouverture officielle d'une salle de cinéma à Ryad, le 18 avril dernier.
Les organisateurs du festival ont prévu deux rencontres en présence des professionnels arabes et européens.

La première s’articulera autour des résidences et ateliers d’écriture en Europe et dans le monde arabe et la seconde autour de l’industrie cinématographique palestinienne.
Au menu également un atelier d’écriture de scénarios courts métrages qui est destiné aux porteurs de projets des deux rives de la Méditerranée.

Un prix couronnera le meilleur scénario à la fin de l’atelier, a-t-on indiqué, ajoutant qu’un second atelier, Talents en court / De l’écrit à l’écran», sera dédié aux jeunes autodidactes désireux de découvrir les différentes étapes d’un film.

Le festival, qui aura lieu dans plusieurs salles parisiennes et en banlieue, accordera une séance dédiée au jeune public de 7 à 77 ans.

A l’issue de la compétition, un trophée sera remis aux lauréats.

A l’image d’un 7e art dont la maturité le disputera toujours à la jeunesse, sa conception en a tout naturellement été confiée à un jeune créateur, Bastian Ogel», a indiqué l’IMA.
Plus d’une centaine d’invités (cinéastes, acteurs, producteurs et journalistes en provenance de l’ensemble des pays arabes, mais aussi de France, d’Europe et d’ailleurs), participeront à ce rendez-vous unique du cinéma arabe en Europe, a-t-on ajouté.

La présidente d’honneur de cette première édition est l’actrice et réalisatrice palestinienne, Hiam Abbass.

Le jury fiction est composé de Faouzi Bensaïdi président, Fatima Al-Banawi, Jacques Bidou, Amine Bouhafa, Mohamed Hefzy, Salim Kechiouche et Véronique Lange.
D’autre part, le jury documentaire regroupera Serge Le Péron, président, Samir Abdallah, Hicham Falah, Marie-José Mondzain et Nadine Naous.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.