Economie

Exportation future de l’énergie électrique algérienne à des pays voisins

Publié par Dknews le 11-06-2018, 14h47 | 4
|

L'Algérie compte à l'avenir exporter de l’énergie électrique "vers des pays voisins frères une fois qu’elle aura consacré son autosuffisance dans le domaine", a déclaré, dimanche à partir de Blida, le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni.

"Dans un premier temps, nous comptons nous lancer, durant les années à venir, dans l’exportation de l’énergie électrique vers la Libye (3000 Mgwt) et la Tunisie (300 Mgwt)", a indiqué Guitouni lors d’une visite d’inspection d’un nombre de projets relevant de son secteur à Blida, signalant une action, en cours, en vue de la réalisation et du renforcement des réseaux de transport de cette énergie de l’Algérie vers ces deux pays.

Cette démarche a été envisagée suite au relèvement de la couverture nationale en énergie électrique à 99 % actuellement, contre pas plus de 30% en 2000, a- t-il ajouté, affirmant la volonté du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, depuis son investiture, à relier l’ensemble des régions du pays, dont le Grand sud, aux réseaux d’électricité et de gaz naturel afin d'améliorer le cadre de vie des citoyens.

Le ministre a signalé également une hausse des capacités de production de l’énergie électrique à 18.000 Mgwt actuellement contre 5000 Mgwt en 2000, grâce à la mise en service de nombre de projets stratégiques ayant coûté des sommes colossales au Trésor public, a-t-il fait savoir.

Mustapha Guitouni a procédé, à l’occasion, à l'inauguration de la centrale électrique de Boufarik, dotée d’une capacité de production de 702,129 Mgwt. 

Un projet qualifié de "stratégique" et appelé à contribuer, avec d’autres projets similaires actuellement en chantier à travers le pays, à porter les capacités de production nationale à 25.000 Mgwt à l’horizon 2025.

"Une importance extrême est conféré à ce projet, abrité par une assiette de 15 hectares, qui est appelé à renforcer l’alimentation des wilayas du Centre du pays en énergie électrique", a souligné le ministre. 

L’opportunité a, aussi, donné lieu à l’inauguration, au niveau de la même ville de Boufarik, d’un centre transformateur de 220/60 kv.

Le ministre poursuivra sa visite dans la wilaya par une halte dans la région montagneuse de Souhane, où il procédera à la mise en service d’un réseau de gaz naturel au profit de 116 foyers, au même titre que deux réseaux publics de distribution de gaz et d’électricité dans la région de Djebabra, située également en montagne.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.