Société

Le travail des enfants en Algérie "insignifiant"

Publié par Dknews le 11-06-2018, 15h22 | 17
|

Le travail des enfants en Algérie est "marginal et reste insignifiant", a affirmé lundi à Alger, le directeur des relations professionnelles et du contrôle des conditions du travail à l'Inspection générale du travail, Yataghène Mourad.

"Les enquêtes menées par les services de l`Inspection du travail pour contrôler sur le terrain le respect des lois, avaient démontré que le travail des enfants en Algérie était marginal et reste insignifiant", a souligné le même responsable dans une déclaration à l'APS, à la veille de la journée mondiale contre le travail des enfants, célébrée le 12 juin de chaque année.

M.Yataghène a précisé que l'enquête effectuée en mars 2018 par les services de l'Inspection du travail dans le secteur privé, toutes branches d'activités confondues, a démontré que sur 9.748 organismes employeurs contrôlés ayant un effectif global de 81.068 travailleurs, seulement 4 enfants de moins de 16 ans ont été enregistrés, soit un taux de 0.004%".

Il  a fait remarquer que le faible taux du recours au travail des enfants se confirme d'année en année, passant de 0.09% en 2015 à 0.01 en 2016, précisant que la question du travail des enfants "n'atteint pas de proportions importantes et se trouve surtout circonscrit à certaines activités centrées autour de petites entreprises du secteur privé".

Le même responsable a estimé que le phénomène du travail des enfants en Algérie "n'est pas inquiétant", du fait du système de l'Education nationale qui est à la fois généralisé, gratuit et obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans et que la protection de l'enfance est prise en charge par de multiples secteurs.

M.Yataghène a indiqué que le souci des pouvoirs publics vis à vis de la problématique du travail des enfants est "beaucoup plus préventif" en raison de "l'extrême faiblesse du phénomène", soulignant que la sensibilisation, l'information et le contrôle restent toutefois de mise.

Dans un même contexte, le même responsable a rappelé le rôle de la Commission nationale de prévention et de lutte contre le travail des enfants, créée en 2003. Composée de plusieurs secteurs, elle est chargée de la mise en oeuvre d`un programme riche de sensibilisation sur les dangers du travail des enfants outre la proposition de mesures avec l`implication de tous les acteurs sociaux et le mouvement associatif.

Par ailleurs, le représentant de l'inspection du travail a rappelé que l'Algérie est signataire de 5 conventions internationales en rapport avec le travail des enfants, notamment, celle relatives au travail de nuit des enfants, à l'âge minimum et aux pires formes de travail des enfants, affirmant que la législation Algérienne a prévu des dispositions fermes concernant l'âge minimal requis pour être admis à exercer un emploi.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.