24 lauréats du concours de récitation du Saint Coran récompensés

Publié par Dknews le 12-06-2018, 14h13 | 13

Pas moins de 24 lauréats ayant participé au concours de récitation du Coran, lancé au début de ce mois sacré, ont été récompensés lundi soir, lors d’une cérémonie organisée dans la mosquée Ahmed-Hamani de la nouvelle ville Ali-Mendjeli de Constantine.

En marge de cette cérémonie, s’inscrivant dans le cadre de la célébration de Leilet El Qadr (nuit de destin), Lakhdar Fenit, directeur des Affaires religieuses et des Wakfs de la wilaya,

a affirmé à l’APS que les 3 premiers lauréats de chaque catégorie de récitateurs de Coran à savoir, 60 hizb, 45 hizb, 30 hizb et 15 hizb ont été honorés ainsi que les jeunes récitateurs de moins de 12 ans et les récitateurs des 40 hadiths de l’imam Nawaoui de moins de 10 ans, et ce, sur un total de 200 participants.

Les fidèles de la mosquée ayant répondu aux questions posées tout au long du mois sacré du Ramadan, ainsi que le "petit prêcheur" de moins de 14 ans, qui prononce un sermon du

vendredi préalablement appris devant un jury, ont également été honorés à cette occasion, a précisé ce même responsable, ajoutant qu’un montant d’une valeur de 70 000 DA a été accordé aux premiers lauréats en plus de différentes sommes d'argent au profit des autres gagnants.

Fenit a, par ailleurs, considéré cette cérémonie comme un encouragement pour les récitateurs du Coran pour les inciter à rester fidèles au Saint Coran dans le but de guider les

enfants et les générations émergentes sur la bonne voie, soulignant l'importance d'exploiter le temps des jeunes de manière bénéfique, fondé sur l’amour de la patrie et la religion.

Au cours de cette cérémonie, 8 imams ont été, en outre, honorés ainsi que la veuve du défunt Hadj Brahim, ancien imam de la mosquée Emir-Abdelkader qui s’est vue octroyer une Omra, et 4 autres enfants récitateurs de Coran (60 hizb).

A cette occasion, le petit Mohamed Larbi Ghenai (9 ans) a exprimé sa joie d’avoir clôturé la récitation du Coran et d’avoir été honoré par les autorités locales, assurant qu’il a appris le Saint Coran en 19 mois.

La cérémonie, à laquelle ont assisté les autorités de la wilaya, était empreinte de spiritualité et de ferveur et a été marquée par un exposé sur Leilet El Qadr et des chants religieux présentés par la troupe "Raoudet El Habib".