Distinction des lauréats du Prix international d'Alger du Coran

Publié par Dknews le 12-06-2018, 14h14 | 14

Le président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja et le Premier ministre, Ahmed Ouyahia ont présidé à la grande mosquée d'Alger une cérémonie de distinction des lauréats du Prix international d'Alger de récitation, de psalmodie et d'exégèse du Saint Coran à l'occasion de la célébration de Leilat El Qadr (27ème jour du mois de Ramadhan).

 Bensalah, Bouhadja et Ouyahia ont procédé également à la distinction des trois premiers gagnants du Concours d'encouragement national des jeunes récitants du Coran. 

Le premier prix du Concours qui a vu la participation de 53 pays est revenu à l'Algérien Abdelaziz Chokri, tandis que le deuxième prix a été remporté par Mohamed Hadj Asaad de Syrie. Le troisième prix a été remis à Aymen Ben Ahmed Chokri Ibrahim de la Tunisie. 

Les trois lauréats du concours national des jeunes récitants du saint Coran des moins de 15 ans ont été honorés également à cette occasion. Le premier prix a été remporté par le jeune Youcef Ben Aoudi de la wilaya de Biskra, suivi de Ahmed Chérif Nacer de la wilaya de Ouargla, puis de Abderrahmane Mazaoui de la wilaya de Mascara pour le troisième prix. 

A cette occasion, MM. Abdelkader Bensalah, Said Bouhadja et Ahmed Ouyahia ont honoré les membres du jury qui a supervisé ce concours international ainsi que les membres du jury du concours d'encouragement. 

Par ailleurs, les récitants du saint Coran ont remis une distinction symbolique au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en guise de reconnaissance des efforts louables consentis au service de la récitation et de l'enseignement du Coran aux générations montantes.

 

Dans son intervention, l'imam Amlai Mohamed Omar Hassa, directeur des affaires religieuses et des wakfs de la wilaya de Ouargla, a expliqué le sens et les dimensions de la nuit sacré du destin. 

Il a également rappelé l'attention particulière qu'attache le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika aux récitants du Coran à travers l'institution de la semaine nationale du Coran, le Prix international d'Alger de récitation, de psalmodie et d'exégèse du Saint Coran, son soutien aux Zaouias, écoles coraniques et mosquées, et ce dans le but de former une génération coranique et élever la parole de Dieu. 

L'imam a mis en avant, par ailleurs, la charte de paix et de réconciliation nationale initiée par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, relevant que l'Algérie "est devenu un modèle suivi par tous les pays du monde et une expérience pionnière en matière de réconciliation des frères". 

 Par ailleurs, la cérémonie a été ponctuée d'une récitation de versets coraniques et la clôture de la lecture du Sahih Al Boukhari qui avait débuté au mois de Rajab dernier au niveau de l'ensemble des mosquées que compte la République. 

La cérémonie a été clôturée par un chant religieux présentée par la troupe "Nour El Moustafa" de la wilaya de Mostaganem puis par la récitation de versets coraniques.

La cérémonie de distinction a été rehaussée par la présence du président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, des membres du Gouvernement et du corps diplomatique de pays musulmans accrédité à Alger et nombre de citoyens. 

 En 2013, le Prix international d'Alger de récitation, de psalmodie et d'exégèse du Saint Corana été institué par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.