Hi-Tech

"Smart Cities 2018": une étude sur le projet "Alger, ville intelligente" bientôt publiée

Publié par Dknews le 13-06-2018, 12h42 | 24
|

Le cabinet d'intelligence économique "Oxford Buisness Group" (OBG) qui est l'associé des services de la wilaya d'Alger dans l'organisation de la Conférence internationale Smart Cities 2018, devant se tenir à Alger fin juin courant, publiera une étude approfondie des réalisations et des objectifs du projet "Alger, ville intelligente", a indiqué mardi un communiqué de OBG. 

La même source a fait savoir que dans le cadre de la préparation de la Conférence internationale Smart Cities 2018 qui se tiendra les 27 et 28 juin prochains sous le patronage du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, le cabinet OBG, en tant que partenaire de la wilaya pour l'organisation de cet évènement, publiera une étude approfondie des réalisations et objectifs du projet. 

Un livret présentant les technologies de pointe, les partenariats existant en Algérie ainsi que l'étude qui abordera les réalisations et les objectifs à moyen et long terme des villes intelligentes sera publié en cette occasion. 

Le livret qui abordera plusieurs thématiques en relations avec le projet contiendra, en outre, des entretiens exclusifs avec le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, le conseiller stratégique de la wilaya responsable du projet Alger, ville intelligente, Riad Hartani et l'économiste en chef pour le Moyen Orient et l'Afrique du Nord auprès de la Banque Mondiale, Rabah Arezki. 

Le document sera inséré dans la prochaine édition du rapport d'OBG intitulé: Alger 2018, qui sera publié à la fin 2018. 

La communiqué a également abordé les opportunités que représente la capitale algérienne pour les acteurs internationaux dans le domaine des nouvelles technologies et qui auront à les découvrir lors de cette conférence devant regrouper des responsables politiques, des chefs d'entreprises économiques, nationales et étrangères en sus de représentants d'organisations non gouvernementales. 

Selon une lecture de M. Hartani contenu dans le communiqué,  le projet "Alger, ville intelligente", fondé sur le développement des technologies, a pour but de faire d'Alger une plaque tournante pour les entreprises technologiques africaines en accompagnant activement les entrepreneurs tant sur le plan de la logistique, de la recherche de financement que du développement des infrastructures. 

L'investissement dans ce domaine permettra de tirer profit de toutes les opportunités de développement liées aux innovations technologiques, pour bénéficier à l'ensemble des secteurs de l'économie nationale, relève la même source. 

Le communiqué a rappelé le projet de ville intelligente, lancé il y a plus d'un an par la wilaya d'Alger, dans le but de mobiliser les acteurs locaux du secteur des nouvelles technologies et à faire émerger un écosystème compétitif des startups innovantes. La Conférence permettra de mettre en exergue les "efforts déployés par la wilaya pour soutenir l'essor de ces technologies et inviter les investisseurs à s'engager dans ce projet de grande ampleur". 

Bien qu'accusant un certain retard par rapport à d'autres pays de la région en matière de nouvelles technologies, cette initiative devrait permettre à l'Algérie d'inverser la tendance et l'engagement de la wilaya d'Alger témoigne de la volonté des autorités de promouvoir l'entrepreunariat et l'émergence de PME innovantes, en droite ligne avec la politique de diversification de l'économie nationale, a noté le rédacteur régional d'OBG pour l'Afrique du Nord, Jaime Pérez-Seoane. 

Des représentants politiques de plusieurs pays voisins et des industriels algériens et internationaux prendra part à cet événement d'envergure, a indiqué le communiqué, relevant que la Conférence verra, en outre, la présence de conférenciers du Japon, de la Corée, des Etats-Unis, de France, du Royaume-Uni, des Emirats arabes unis, d'Inde, d'Egypte, de Turquie, d'Allemagne et du Canada. 

 L'Algérie dispose, selon le rédacteur en chef d'OBG, Olivier Cornock, des ressources humaines nécessaires au développement d'un hub technologique qui peut rayonner en Afrique du nord et en Afrique subsaharienne.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.