Monde

Maroc: plus de 240.000 enfants exercent un travail en 2017

Publié par DKNews le 19-06-2018, 15h26 | 24
|

Un total de 247.000 enfants sur les 7 millions âgés de 7 à 17 ans au Maroc exerçaient un travail en 2017, rapporte la presse locale lundi citant les statistiques du Haut Commissariat au Plan (HCP).

"Dans ce lot, figurent 162.000 qui exercent un travail dangereux", précise la même source, soulignant que "les enfants astreints à ce type de travail sont à 76,3% ruraux, 81% masculins et à 73% âgés de 15 à 17 ans".

Quatre régions abritent 70% des enfants astreints à ce type de travail.  La région de Casablanca-Settat vient en tête avec un quart de l’effectif (25,3%), suivie de Marrakech-Safi (20,3%), Rabat-Salé-Kénitra (12,7%) et Fès-Meknès avec 11,7%", a-t-on indiqué.

Lire aussi: Pauvreté au Maroc: privations, inégalités et défaillances multiples (UNICEF)

Seuls 10,6% des enfants exerçant un travail dangereux sont en cours de scolarisation, alors que 81,4% ont quitté l’école, selon la même source, qui ajoute que le reste ne l’a jamais fréquentée.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.