Santé

L'importance de la sensibilisation et la prévention contre les intoxications alimentaires

Publié par DKNews le 22-06-2018, 15h13 | 21
|

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a mis l'accent jeudi sur l'importance de la sensibilisation et la prévention contre les intoxications alimentaires, particulièrement en saison estivale où on enregistre le nombre le plus important de victimes.

Intervenant lors d'un séminaire sur les toxi-infections alimentaires collectives (TIAC), le directeur général de la prévention et de la promotion de la santé au ministère, Dr. Djamel Fourar a souligné que la "vigilance est de mise durant toute l'année, mais particulièrement en cette période d'été marquée par les fêtes de mariages, les cérémonies et autres rassemblements où les gens sont souvent exposés aux risques d'intoxications alimentaires".

Il a expliqué que durant cette période, "les personnes changent aussi de mode alimentaire, en sortant souvent pour manger dehors sans se soucier que nombre de restaurants et de fast-food négligent les normes d'hygiène et de conservation des aliments, en particulier la chaîne de froid".

Lire aussi: Intoxications alimentaires: plus de 10.000 cas enregistrés en 2017

Il a cité à titre d'exemple que "10.000 cas d'intoxications alimentaires ont été enregistrés en 2017", notant que "ce nombre serait plus important du fait que de nombreuses victimes ne sont pas déclarées, car au lieu de se rendre aux structures de santé, elles recourent dans la plupart des cas à l'automédication, ce qui peut s'avérer très dangereux pour leur santé", a-t-il relevé.

Dans un exposé présenté à cette occasion, il a été précisé que durant l'année dernière, "10.042 cas d'intoxication, dont 6 cas décès".

Selon la même présentation, plus de 789 foyers ont été enregistrés répartis sur "475 foyers particuliers comprenant repas familiales, foyers et regroupement familial, 31 fast-food, 52 foyers de restauration, 45 foyers de regroupement collectif (entreprises), et 192 foyers entre écoles primaires, collèges, universités, et casernes de police...).

En termes de répartition des TIAC sur l'ensemble de l'année les mois de juillets et août viennent en tête avec respectivement, 1842 et 1800 cas, viennent ensuite le mois d'avril avec 1272, septembre (1094) et janvier (1057).

En ce qui concerne le nombre de cas au niveau des wilayas ayant enregistré des foyers de plus de 100 cas, Bouira arrive en tête avec 882 cas, suivie de Batna (266), Djelfa (261), Jijel (243), Alger (234), Mascara (210), Ouargla (139), Tiaret (139), Bejaia (123), El Oued (120), Khenchela (114), Sidi Bel Abbes (116), El Bayadh (110), Saïda (106) et Boumerdès avec 103 cas.

Lire aussi: Lancement d'une campagne nationale contre les intoxications alimentaires

Afin d'éviter de nouveaux drames, le ministère de la Santé a souligné la nécessité de "laver les légumes et fruits avant leurs utilisations, vérifier la date de péremption, s'assurer que le réfrigérateur est à 4 degrés, laver les planches de coupes et tous les ustensiles de cuisine ayant servi pour les viandes crues, décongeler les viandes au réfrigérateur ou au micro-onde (réfrigération rapide) ne jamais décongeler à température ambiante".

Il est, également, recommandé de "ne jamais cuire les viandes à mi-cuisson et les refaire cuire plus tard,  les cuissons doivent se faire à une température adéquate, les boîtes de conserves qui sont déformées ou bombées et celles dégageant une odeur suspecte à l'ouverture ne doivent pas être consommées".

Dans le même cadre, Dr. Fourar a mis en avant le rôle des médias dans la sensibilisation et l'information des citoyens sur les risques et les dangers des différents types d'intoxications, et de contribuer aux cotés des acteurs concernés à lutter contre ce problème.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.