Culture

Parution d'une traduction en Français du poème lyrique "Al Burda"

Publié par DKNews le 22-06-2018, 15h13 | 36
|

Une traduction du poème lyrique "Al Burda", composé au XIIIe siècle par Al Imam Sharafu-d-Dîn Al Bûsiri, traduit vers le Français et commenté par l'ancien directeur de l'Institut musulman de la mosquée de Paris, Cheikh Hamza Boubakeur (1912-1995) a été publié récemment dans une version "collector".

Edité par la maison "Al Bayazin", cet ouvrage, portant le titre "Al Burda", revient sur ce célèbre poème, qui est d'un grand intérêt religieux et historique, en présentant une traduction et un commentaire de chacun des 160 vers que comporte cette "qacida" (Poème) glorifiant le prophète de l'islam.

"Al Burda" se décline en 10 chapitres dédiés à la poésie amoureuse et aux plaintes sentimentales, à des mises en garde contre les errances de l'âme, à la noblesse et l'éloge du saint Coran.

Cette "qacida", la plus récitée dans les mosquées et zaouïa du monde musulman, particulièrement la veille du Mawlid Ennabaoui, réserve une grande partie au "Medh (louanges au prophète), mettant en avant la lutte du prophète pour le triomphe de la cause de dieu, les miracles du prophète ou encore du "voyage nocturne et de l'ascension" de ce dernier.

Le traducteur Cheikh Hamza Boubakeur, dont le  travail de traduction et de commentaire a été achevé en 1980, explique dans ses commentaires l'intérêt religieux et historique du poème et son puissant souffle lyrique et tente de simplifier au maximum les subtilités de la langue et les allusions à la pensée soufie.

Outre le poème et sa traduction, l'ouvrage comporte également la biographie et le parcours de Sharafu-d-Dîn Al Bûsiri et l'histoire de ce poème.

Une autre "qacida" portant le même titre avait été écrite en louanges au prophète de l'islam de son vivant par Kâab Bnou Zuhayr qui lui avait donné le titre de "Baanat Suâad".

Présenté dans une version "collector" assez soignée sur le plan de l'impression, l'ouvrage "Al Burda" est présenté dans une couverture sobre de couleur orange arborant un des arabesques.

Né en 1912 dans le sud de l'Oranie, Cheikh Hamza Boubakeur, Aboubakeur Ben Hamza Ben Kadour de son vrai nom, a dirigé pendant 25 ans  l'Institut musulman de la mosquée de Paris (1957-1982) et a laissé plusieurs ouvrages dont une traduction commentée vers le Français du Coran en plus d'essais sur le soufisme et la poésie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.