Hi-Tech

Plus de 40 pays au sommet des villes intelligentes à Alger

Publié par DKNews le 27-06-2018, 16h12 | 21
|

Plus de 40 pays et 15 institutions de renommée mondiale participeront au séminaire international des villes intelligentes (ou Smart Cities Global Technology and Investment Summit) qui s'ouvrira ce mercredi au Centre internationale des conférences (CIC) d'Alger.

Plus de 4000 experts nationaux et étrangers dans les domaines des technologies de l'information et de la communication (TIC) ainsi que de nombreuses startups sont attendus au séminaire, en sus des pionniers de l'investissement en la matière.

Lire aussi: Séminaire des villes intelligentes à Alger: participation de plus de 40 pays

Cette manifestation internationale, qui ambitionne d'être un espace d'échange d'expertises et expériences en matière de villes intelligentes, a pour objectif d'évaluer les stratégies mondiales de croissance des villes intelligentes et les opportunités de partenariat entre les entreprises nationales et internationales activant dans le domaine, en mettant l'accent sur l'Afrique et les marchés émergents.

La création d'un climat favorable permettant de développer et de promouvoir les startups qui sont la clé de la création des Smart villes sera également au menu de ce sommet, qui prévoit une cinquantaine de thèmes en relation avec l'investissement dans les smart-city en l'occurrence : infrastructure, informatique et télécom, données et technologie, finance et économie, gouvernance et partenariats, sécurité et sûreté, mobilité, durabilité et société.

De nombreuses métropoles comme Paris, Séoul, Caracas, Kigali, San Francisco, Vancouver ou encore Londres, seront représentées par leurs décideurs et feront le déplacement à Alger pour ouvrir des potentielles voies de collaboration.

Les institutions et organisations internationales telles que la NASA, le Forum économique mondial, la Banque islamique de développement, la Banque mondiale, les Nations Unies, ou encore de célèbres universités telles que le MIT ou l’université de Toronto, ainsi que des acteurs technologiques de la Silicon Valley et d’autres hubs technologiques, se joindront également à ce sommet.

Lire aussi: Alger Smart City: près d’une centaine d’entreprises ont proposé des solutions innovantes

Lors de cet événement mondial, le cabinet d'intelligence économique "Oxford Buisness Group" (OBG) qui est l'associé des services de la wilaya d'Alger dans l'organisation de la Conférence, publiera une étude approfondie des réalisations et des objectifs du projet "Alger, ville intelligente".

Au programme du sommet figure principalement "le rôle du gouvernement dans l'encouragement des nouvelles technologies et des villes intelligentes". Deux autres thèmes seront évoqués eu égard à leur importance à savoir "le développement de l'écosystème des startups et la valorisation de la diaspora dans le domaine des technologies et de l'innovation".

En marge du sommet, des prix seront décernés aux meilleurs projets de jeunes porteurs d'idées innovantes parmi les 200 issus de toutes les régions du pays et de la communauté algérienne établie à l'étranger, en plus de dix startups, ayant participé à un "hackathon" (concours de solutions innovantes) et à une "startup compétition" les 26 et 27 juin au niveau de "Dounia Parc" à Alger.

Une application, "Guide d’Alger", rentrant dans le cadre de la promotion du tourisme dans la capitale, sera lancée à l'occasion du sommet.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.