Régions

Saison estivale 2018 : 21 plages interdites à la baignade à Alger

Publié par DKNews le 27-06-2018, 16h12 | 70
|

Quelque 66 plages ont été autorisées à la baignade par les services de la wilaya d'Alger qui ont interdit 21 plages à la baignade pour la saison estivale 2018 au niveau de la wilaya d'Alger, a-t-on appris de la Direction de la Protection civile de la wilaya d'Alger.

Le lieutenant Khaled Ben Khalfallah a déclaré à l'APS que "les autorités de la wilaya ont décidé d'interdire la baignade dans ces plages en raison du manque d'aménagement, de l'inexistence de voies d'accès aux plages, de la pollution et de la qualité des eaux non conformes aux normes de santé et d'hygiène publiques".

Lire aussi: Les plages de Zéralda accueillent les 1ers estivants de la saison 2018

"Il s'agit des plages Champs de tir (Zeralda), traitement par les eaux de mer (Staoueli), la Fayette, Belverde (Hammamet), Dominique (Ain Benian), Aouina Hosni 2, la plage des sports aquatiques (Rais Hammidou), la plage le petit Bassin, El-Djemiline, l'Olivier (Bologhine), Remila (Bab El-Oued), Kaa Sour (Casbah), Sablettes (Belouizdad), Mazela, Lido (Mohammadia), Stamboul (Bordj El Kiffan) et Coco plage (Bordj El Bahri) et Zerzouria (Ain Taya).

 

La protection civile mobilise environs 600 maitre-nageurs saisonniers afin de sécuriser les plages d'Alger

 

M. Benkhelfallah a souligné que la Direction de la Protection civile de la wilaya d'Alger a mobilisé cette année 685 agents de la Protection civile et maitres-nageurs dont 574 saisonniers et plongeurs ainsi que des moyens matériels englobant des équipements à l'image de bateaux de sauvetage et des ambulances.

Le responsable a saisi cette occasion pour appeler les estivants à la vigilance pour éviter les cas de noyade et à surveiller les enfants, notamment au niveau des plages qui connaissent une grande affluence.

Lire aussi: Tourisme: un plan d'action spécial pour la saison estivale

La Direction générale de la protection civile lancera, la semaine prochaine, comme chaque année, des compagnes de sensibilisation aux dangers qui guettent la saison estivale, a souligné M. Benkhelfallah.

Le même responsable a rappelé le bilan de la saison estivale 2017, qui avait enregistré plus de 3,5 millions d'estivants à travers les différentes plages d'Alger où le nombre d`interventions de la protection civile était de 2.865 interventions durant lesquels 671 personnes ont été sauvées dont 369 enfants et 1.679 personnes ont été secourues enregistrant 6 cas de noyade à travers les plages.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.