Coopération

Ouyahia expose à Nouakchott les efforts de l’Algérie pour la lutte contre la corruption

Publié par DKNews le 02-07-2018, 17h41 | 33
|

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a exposé dimanche soir à Nouakchott les efforts de l’Algérie dans la lutte contre la corruption, en sa qualité de représentant du président de la République Abdelaziz Bouteflika au 31ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de  l’Union africaine.

Au titre de l’examen par le sommet du thème de l’année « Vaincre la corruption : une voie durable pour la transformation de l’Afrique», M. Ouyahia a souligné qu’au niveau du continent «la corruption n’est pas une triste singularité africaine comme veulent le faire croire certains discours tenus ici et là». Il a fait observer que «bien au contraire, malgré les limites objectives qui pèsent encore sur ses moyens, l’Afrique peut s’honorer d’avoir pris à bras le corps la lutte contre la corruption, ce crime dangereux pour le développement et même pour la stabilité de nos pays».

Illustrant ce constat, le Premier ministre a mis en exergue la conviction de l’Union africaine pour la prévention et la lutte contre la corruption, adoptée voilà quinze années, au lendemain de la conclusion d’une convention similaire par les Nations. 

Abordant les efforts de l’Algérie en la matière, M. Ouyahia a indiqué que «notre pays, sous la direction du Président Abdelaziz Bouteflika, a affiché sa détermination à combattre le fléau de la corruption qui ne l’épargne malheureusement pas».

Lire aussi: La prise en charge de la corruption aura un impact sur la stabilité de l'Afrique

Il a soutenu que cette détermination de l’Algérie s’est d’abord illustrée par la ratification des conventions des Nations unies et de l’Afrique pour la prévention et la lutte contre la corruption, dont le contenu a été largement intégré à la législation nationale en la matière.

Le Premier ministre a également rappelé que l’Algérie s’était dotée d’un organe constitutionnel de prévention et de lutte contre la corruption, lequel concourt activement à la prise en charge de ce dossier.

Dans le même ordre d’idées, M. Ouyahia a rappelé que la Justice compétente pour l’investigation et la répression de toutes les atteintes à la loi, fait l’objet en Algérie, depuis le début de ce siècle, d’un vaste programme de modernisation et de renforcement de ses capacités, en lois mises à jour, en magistrats annuellement formés par centaine, et en capacité matérielles requises.

Le Premier ministre a conclu son intervention en soulignant que l’Algérie conduit sa lutte contre la corruption dans la transparence, en présentant son rapport national aux instances africaines et onusiennes compétentes en la matière. 

M.Ouyahia a fait son intervention en se basant sur le rapport élaboré par le président du Nigeria qui a été désigné, lors du dernier sommet de l’UA à Addis-Abeba, «champion africain de lutte contre la corruption».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.