Hi-Tech

Salon national des produits de la recherche scientifique : Des inventions signées par des chercheurs algériens

Publié par DKNEWS le 07-07-2018, 16h35 | 62
|

Le Salon national des produits de la recherche   scientifique, dont la clôture est prévue mercredi, a été marquée par une   exposition d'inventions purement algériennes, en l'occurrence des voitures   électriques et des drones réalisés par des chercheurs algériens. 

Le stand réservé aux inventions algériennes signées par des chercheurs   issus des différents centres nationaux de recherche, où était exposé   particulièrement une petite voiture électrique, a vu un rush des jeunes,   curieux de découvrir des nouveautés purement nationales. 

L'inventeur de cette voiture, Touaba Oussama, ingénieur chercheur au   niveau de l'unité de recherche en énergies renouvelables à Adrar a affirmé   que sa voiture n'était pas un véhicule hybride mais électrique à 100%.    En dépit de sa forme qui parait primitif, ce "petit monstre" de 200 kg   seulement, fabriqué à base d'aluminium, peut atteindre une vitesse de 200   Km/h s'il était équipé d'une batterie en lithium, a assuré le jeune   inventeur qui a relevé avoir recouru à des batterie en plomb qui ont réduit   la vitesse supposé de son invention et limita son efficacité.  

  Sur le plan confort, cette petit voiture de deux places n'a rien à   envier aux voiture "réelles" et possède un système de conduite automatique   et un système d'éclairage innovant.   Outre le fait qu'elle soit écologique, cette voiture peut se vanter de son   petit gabarit qui facilite son stationnement, notamment dans les zones   encombrées.  

Dans le domaine de l'aviation, l'Algérie a fabriqué son premier drone,   réalisé en plusieurs exemplaires par des chercheurs du Centre de recherche   en technologies industrielles (CRTI).  Après "Amel I" et "Amel II", premiers avions de ce genre réalisés en   Algérie, un troisième prototype doté d'un moteur électrique a été   développé, explique M. Hamouda Amirouche, chargé du suivi scientifique et   technique au niveau du centre, faisant état, dans ce sens, d'un quatrième   modèle qui pourra décoller et atterrir horizontalement.   

 Sur l'objectif de ces inventions, M. Amirouche a fait savoir qu'elles   étaient destinées principalement à la sécurisation des infrastructures   industrielles, mais peuvent être adaptées et développées en fonction du   cahier de charges.  En matière d'énergies renouvelables, un chercheur de l'Unité de   développement des équipements solaires, Abderrzak Mahfoudh a inventé un   système innovant destiné au nettoyage et à l'auto refroidissement des   panneaux photovoltaïques. 

Ce système qui a reçu le brevet d'invention courant 2018 repose sur un   dispositif qui lance le refroidissement automatique des panneaux dès qu'ils   atteignent une température donnée, outre un nano de nettoyage qui se   déclenche dès qu'un niveau élevé de pollution à la poussière est   enregistré. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.