Régions

Oran: 900 enfants dyslexiques en échec scolaire annuellement

Publié par DKNEWS le 08-07-2018, 16h34 | 36
|

La dyslexie est resonsable de l’échec scolaire de pas moins de 900 enfants annuellement au niveau de la wilaya d’Oran, a révélé, dimanche à l’APS, la présidente de l’Association Algérienne pour la Protection des Enfants Dyslexiques (ALPEDYS).

Les dernières statistiques de la direction locale de la santé et de la population avancent le chiffre de 9.000 enfants atteints de dyslexie recensés à travers la wilaya, note Mme Souad Mehiaoui, présidente de l’ALPEDYS, ajoutant que les estimations de l’association, présente sur le terrain depuis 2013, situe le nombre d’échecs scolaires liés à la dyslexie à 900 annuellement.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), définie la dyslexie comme "un trouble spécifique de la lecture. Il s’agit également d’un trouble persistant de l’acquisition du langage écrit caractérisé par de grandes difficultés dans l’acquisition et dans l’automatisation des mécanismes nécessaires à la maîtrise de l’écrit (lecture, écriture, orthographe)".

Lire aussi: ORAN : PLUS DE 800 ELEVES SOUFFRENT DE TROUBLES DU LANGAGE

Il s’agit d’un ensemble de troubles qui débute durant la période de développement de l’enfant, explique Mme Mehiaoui, ajoutant que ceux-ci sont caractérisés par des déficits de développement qui entraine une altération du fonctionnement personnel, social, scolaire ou professionnel.

Le premier défi de l’association qui accompagne annuellement une trentaine d’enfants dyslexiques, est de sensibiliser les professionnels et les parents, pour détecter et diagnostiquer ce trouble car, les enfants dyslexiques ne sont pas toujours diagnostiqués en tant que tels. Leur échec scolaire est souvent attribué à un manque de concentration ou d’investissement etc.

La prise en charge porte sur un long suivi où doivent intervenir plusieurs spécialistes, les orthophonistes, notamment, qui doivent orienter l’enfant vers une autre façon d’apprendre et palier à ses déficits cognitifs.

"Quand on a un enfant qui présente des difficultés d’apprentissage, il faut essayer de comprendre les raisons car, un trouble ou un déficit cognitif peut se cacher derrière", conseille Mme Mehiaoui, ajoutant que le jugement et la pression sur l’enfant ne font qu’empirer les choses.

L’association organise, du 9 au 12 juillet courant, au niveau de l’hôpital pédiatrique d’El Menzah (Oran) une formation sur les troubles neuro-développementaux liés à la dyslexie et leurs impacts sur la scolarisation et l’apprentissage des enfants, rappelle la même responsable.

La formation s’adresse aux professionnels de l’éducation et de la santé mais également ouverte aux parents ayant des enfants souffrant de ces troubles.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.