Société

Changement climatique : Le changement climatique s'apprête à transformer les écosystèmes marins et d'eau douce

Publié par DKNEWS le 11-07-2018, 16h21 | 13
|

Les moyens de subsistance de millions de personnes dépendantes de la pêche sont en danger en raison du changement climatique, met en garde l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

De nouvelles analyses et modélisations auxquelles ont collaboré plus de 100 scientifiques prévoient que d'ici 2050 le changement climatique aura modifié la productivité de nombreuses pêcheries marines et d'eau douce de la planète, affectant les moyens de subsistance de millions de personnes les plus pauvres du monde.

Ces projections figurent dans une vaste collection de 654 pages d'analyses et d'informations mondiales, régionales et nationales diffusées aujourd'hui par la FAO et constituant le rapport le plus complet jamais réalisé sur le changement climatique et la pêche.

Ce rapport, intitulé "Impacts of climate change on fisheries and aquaculture : Synthesis of current knowledge, adaptation and mitigation options", comprend à la fois de nouvelles recherches et une synthèse unique des informations scientifiques les plus récentes sur la façon dont le changement climatique modifie les océans, les lacs et les rivières du monde, tout en bouleversant les modes de vie des communautés qui en dépendent.

S'exprimant lors du lancement du rapport, José Graziano da Silva, directeur général de la FAO, a lancé un appel à la communauté internationale afin qu'elle apporte un soutien adéquat aux pays en matière d'adaptation.

Il a notamment incité les gouvernements au sein du Conseil du Fonds vert pour le climat des Nations Unies à résoudre leurs différends en matière de financement du mécanisme d'adaptation.
"Lorsque nous avons signé l'accord de Paris, une condition sine qua non avait été établie : si nous n'aidons pas les pays les plus pauvres à s'adapter au changement climatique, nous n'arriverons pas à mettre l'Accord en £uvre", a-t-il mis en garde.

Le potentiel productif des pêcheries dans les zones économiques exclusives (ZEE) - la ZEE est constituée par une bande de 200 milles nautiques (environ 370 km) dans laquelle l'Etat côtier a des droits souverains aux fins d'exploration et d'exploitation, de conservation et de gestion des ressources naturelles - pourrait diminuer de moins 12% en moyenne.

Les bouleversements annoncés sont liés aux changements de température et de pH, aux changements dans les modèles de circulation océanique, à l'élévation du niveau des mers et à la modification du rythme des précipitations et des tempêtes.

Parmi les conséquences attendues : la modification de la distribution géographique et de la productivité des espèces, alors que les récifs de corail blanchiront avant de dépérir et que les maladies aquatiques deviendront plus courantes.

Selon le rapport, il existe déjà une gamme d'outils de gestion des pêches qui peuvent être utilisés pour faire face au changement climatique, mais beaucoup devront être réorganisés pour répondre à des besoins spécifiques dans des contextes spécifiques.

Selon la FAO, les défis du changement climatique peuvent être relevés et ce nouveau rapport indique comment le faire efficacement, tout en minimisant les impacts et en maximisant les opportunités.   

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.