Santé

Administration de la santé : Hasballaoui plaide pour la nomination d'un "encadrement qualifié"

Publié par DKNEWS le 11-07-2018, 16h21 | 32
|

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a incité mardi les responsables de son secteur à faire des propositions permettant la nomination d'un "encadrement qualifié" à même d'améliorer la gestion des établissements et des structures de la santé.

"A l'issue des trois rencontres organisées avec les directeurs de la santé et de la population des 48 wilayas du pays, et sur la base d'un état des lieux faisant ressortir l'existence de plusieurs centaines de postes supérieurs occupés par des faisant fonction au niveau de l'encadrement de l'administration locale de la santé, le Pr. Mokhtar Hasbellaoui a donné instruction aux directeurs de la santé et aux directeurs généraux des centres hospitalo-universitaires (CHU) pour faire des propositions de nomination des cadres remplissant les conditions statutaires requises", indique un communiqué du ministère de la Santé.

Selon la même source, cette instruction "donnera à l'administration sanitaire locale la possibilité d'avoir un encadrement qualifié pour améliorer la gestion et seconder efficacement les directeurs des établissements qui pourront mieux se consacrer à leur mission première qui est de veiller à la production de soins de qualité" et "ouvrira aussi aux cadres universitaires justifiant d'une certaine ancienneté de nouvelles perspectives de progression".

Le ministère rappelle que "la nouvelle loi sanitaire adoptée par les deux chambres du parlement et en instance de promulgation, contient d'importantes innovations en matière de gestion, dont la mise enoeuvre nécessitera un encadrement au fait du management hospitalier moderne et des nouvelles formes de gestion financière".

Dans ce cadre, "les actuels cadres gestionnaires vont bénéficier d'une formation de mise à niveau alors que ceux qui se trouvent en formation à l'Ecole nationale de management et d'administration de la santé (ENMAS) verront leur cursus de formation post graduée complété par de nouveaux modules, ajoute la même source.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.