Le Mouvement El-Bina présente son initiative "l’Algérie pour tous" aux dirigeants de TAJ

Publié par DKNEWS le 05-08-2018, 16h43 | 25

Le président du mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina a rencontré, samedi à Alger, les dirigeants du parti Tajamoue Amel El Jazair (TAJ), présidé par Amar Ghoul, auxquels il a présenté l’initiative consensuelle de sa formation politique "l’Algérie pour tous" visant à soutenir le dialogue entre tous les partenaires de la scène nationale.

S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe au terme de la rencontre qui s'est tenue au siège du parti TAJ, en présence des cadres de deux partis, M. Ghoul a affirmé que son parti "accueille l’initiative", mettant en exergue "la convergence de vues de deux parties en termes d’objectifs et d’obligations".

A cet égard, il a fait état de l’installation d’une commission conjointe entre les deux formations politiques pour "poursuivre le travail et faire réussir l’initiative", ajoutant qu’une "partie de cette initiative se réalisera avec l’élection présidentielle, et l’autre après cette échéance".

M. Ghoul a souligné la nécessité de coordonner les efforts pour "renforcer les acquis et valoriser les réalisations dans tous les secteurs", rappelant, en ces sens "la politique de la Réconciliation nationale et les autres acquis réalisés sous la direction du Président Abdelaziz Bouteflika".

Pour sa part, M. Bengrina a évoqué les axes principaux de l’initiative de son parti, affirmant qu’elle "est ouverte à tous et n’exclut personne".

"L’Algérie est confrontée aux grands défis sécuritaires et économiques", a-t-il ajouté, affirmant que "cela demande la mobilisation de toutes les forces en vue de la préservation de l’unité au sein de la société et de la sécurité et la stabilité de l’Algérie".

Pour ce qui est d’autres initiatives lancées par certains partis politiques, M. Bengrina a salué "tout parti soutenant le processus d’entente national et œuvrant à renforcer les rangs et l’unité nationale dans le cadre du dialogue entre l’ensemble des forces de la société".