Economie

Plus de 1,95 million d'opérateurs économiques inscrits au registre du commerce à fin 2017

Publié par DKNEWS le 05-08-2018, 16h46 | 25
|

L'Algérie comptait plus de 1,95 million d'opérateurs économiques inscrits au registre du commerce à fin 2017 contre 1,89 million à la fin 2016, a appris l'APS auprès du Centre national du registre du commerce (CNRC).

Le pays comptait plus exactement 1.952.606 opérateurs inscrits au registre du commerce à fin 2017, précise la même source. Sur l'ensemble de ces opérateurs économiques, plus de 1,76 million exercent sous le statut de personnes physiques et 184.190 sous le statut de personnes morales (sociétés).

Par catégorie d'activités, ce sont les personnes physiques exerçant dans la distribution de détail qui occupent la plus grande part des opérateurs économiques, avec 834.054 enregistrés au CNRC à fin 2017, soit 44,35% de l'ensemble des inscrits. En outre, le nombre des personnes physiques inscrites a atteint 722.027 dans le secteur des services (38,4%), 251.013 dans la production de biens (13,35%), 68.317 dans la distribution en gros (3,63%), 4.673 dans les entreprises de production artisanale (0,25%) et 472 dans l'exportation (0,03%).

Pour ce qui est des personnes morales (sociétés), le secteur des services concentre 71.767 opérateurs, soit 32,6% de l'ensemble des personnes morales inscrites au CNRC. Ce secteur est suivi par celui de la production de biens avec 65.483 inscrits (29,7%), l'importation en la revente en l'état avec 42.159 (19,1%), la distribution en gros avec 21.768 (10%), la distribution en détail avec 15.664 (7,1%), l'exportation avec 1.751 (0,8%) et les entreprises de production artisanale avec 1.699 inscrits (0,8%).

Quant aux inscriptions réalisées au courant de la seule année 2017, elles ont atteint 366.615 inscriptions, en hausse de 1,7% par rapport au nombre enregistré en 2016. Parmi ces inscriptions, 156.738 ont concerné les nouvelles créations (immatriculations) avec 138.394 créations pour les opérateurs-personnes physiques et 21.691 de personnes morales. Ces nouvelles créations ont enregistré une hausse de 62.349 inscrits au registre de commerce en comparaison avec 2016 (+3,3%). Ces inscriptions font également état de 112.338 modifications au sein du registre du commerce national (changement d'activité, changement d'adresse ou de gérant, etc.).

Lire aussi : Industrie: Les capacités de production utilisées à moins de 75% au 1er trimestre

Concernant les nouvelles créations réalisées en 2017, par secteur d'activités, la distribution en détail a concentré le plus grand nombre (51,84%). Ces nouvelles créations ont concerné également les services pour 52.835 opérateurs (31,7%), la production de biens pour 17.453 (10,4%), la distribution en gros pour 6.904 (4,15%), l'importation pour la revente en l'état pour 2.358 (1,4%), l'exportation pour 613 (0,37%) et les entreprises de production artisanale pour 49 entités (0,03%).

Plus de 36% inscrits au Registre du commerce électronique

D'autre part, sur l'ensemble des commerçants détenteurs du registre de commerce, 707.112 entreprises sont détentrices du Registre du commerce électronique (RCE) à fin 2017, soit 612.218 personnes physiques et 94.894 personnes morales, soit un taux de 36,2% de l'ensemble des inscrits au CNRC. Pour rappel, le RCE, lancé en 2014, est doté d'un code sécurisé permettant la sécurisation de l'extrait du registre du commerce, l'authentification et le contrôle en ligne des données.

Quant à la densité du tissu économique, le CNRC note la prépondérance dans les wilayas du nord du pays, à leur tête celle d'Alger avec 250.700 commerçants (12,8% de l'ensemble des entités présentes au niveau national). La capitale est suivie de la wilaya d'Oran avec 96.041 commerçants (4,9%), Sétif avec 83.568 commerçants (4,3%) et Tizi-Ouzou avec 81.528 commerçants (4,2%). Dans les wilayas du Sud du pays, celles qui comptent le nombre le plus faible d'opérateurs économiques sont Tindouf avec 5.401 opérateurs, Illizi avec 5.531 et El Bayadh avec 9.849.

Lire aussi : Baisse de l'activité commerciale au 1er trimestre 2018 (ONS)

Par ailleurs, le CNRC relève que la couverture actuelle au niveau national des opérateurs économiques est à raison d'un (1) opérateur par 21 habitants. En ce qui concerne les femmes d'affaires, la même source fait savoir qu'il y a 148.205 femmes-opérateurs économiques au niveau national avec 137.033 sous le statut de personnes physiques (7,7% du total national des personnes physiques) et 11.172 gérantes de sociétés (6,1% du total national des personnes morales). Par ailleurs, les opérateurs économiques étrangers comptabilisés au registre de commerce ont atteint 13.407 effectifs à fin 2017 avec 10.983 sociétés et 2.424 exerçant sous le statut de personnes physiques.

Concernant les radiations ayant été enregistrées au courant de l'année dernière, 97.526 suppressions de commerçants du registre du commerce ont été comptabilisées, avec, toutefois, une régression de l'ordre de 8,3% en comparaison à l'année 2016.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.