Coopération

Afrique : Les Parlements arabe et panafricain soulignent la nécessité du retrait du Soudan de la liste des Etats soutenant le terrorisme

Publié par DKNEWS le 05-08-2018, 18h32 | 12
|

Cette décision a été prise dans la réunion du bureau du PAP tenue, samedi à Midrand (Afrique du Sud), avec une délégation du parlement arabe, présidée par le vice-président du PA, Abou Salah Abdu Salam, précise le communiqué. 

Initiée par le membre de l'APN, Djamel Bouras, 3e vice-président du PAP, la réunion s'est penchée sur la cause palestinienne, estimant que le transfert de l'ambassade américaine à Al-Quods occupé "est une atteinte à la cause et à la dignité d'un peuple qui milite pour sa liberté", ajoute la même source. 

Par ailleurs, les deux parties ont convenu de la création d'une commission mixte interparlementaire arabo-africaine "pour relancer les domaines de coopération entre les pays africains et arabes, notamment les questions d'intérêt commun, les problèmes communs que rencontrent le continent africain et le monde arabe, et la coordination des positions des deux instances en matière de relations avec les autres institutions continentales et internationales". 

Deux autres rencontres regroupant les deux Parlements se tiendront respectivement en Egypte et au Soudan, en septembre, indique le communiqué. 

Le bureau du PAP avait évoqué, vendredi dans sa réunion, les questions règlementaires concernant le Parlement panafricain et le suivi des travaux des commissions permanentes de PAP ayant entamé leurs réunions jeudi, ainsi que les préparatifs de la prochaine session du Parlement à Rwanda en octobre, et l'évaluation des résultats du dernier sommet de l'Union africaine (UA) tenu à Nouakchott. 
La délégation algérienne est composée de Djamel Bouras (3e vice-président du Parlement panafricain), Lamine Osmani et Amira Salim, en leur qualité de membres permanents du PAP, précise la même source. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.