Actualité

Enseignement Supérieur - Relizane : Les moyens fournis par l’Etat permettront un meilleur accueil des étudiants à la rentrée universitaire prochaine

Publié par DKNEWS le 05-08-2018, 18h45 | 23
|

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de  la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a affirmé, dimanche à Relizane,  que "les gros moyens fournis par l’Etat permettront un meilleur accueil des  étudiants" lors de la prochaine rentrée universitaire à Relizane.

En inspectant le projet de réalisation d’une résidence universitaire de  2.000 lits au centre universitaire "Ahmed Zabana" de Relizane qui sera  réceptionné au mois de septembre prochain, le ministre a rappelé que de  gros moyens ont été fournis par l’Etat pour réaliser un nombre considérable  de places pédagogiques dans différents instituts du centre universitaire  pour atteindre 20.000 places, ainsi qu'un grand nombre de lits au niveau  des cités universitaires atteignant les 8.000, ce qui permet une rentrée  universitaire dans de bonnes conditions dans la wilaya.

Tahar Hadjar a fait remarquer, dans ce sens, que les structures  pédagogiques et sociales réalisées au centre universitaire de Relizane sont  en surplus, permettant aux responsables de cet établissement de  l’enseignement supérieur de travailler en toute tranquillité pendant  plusieurs années.

A la bibliothèque centrale du Centre universitaire Ahmed Zabana où il a eu  un aperçu sur les différents instituts que compte ce dernier et les  spécialités offertes aux 15.000 étudiants inscrits, le ministre a insisté  sur le rôle des établissements de l’enseignement supérieur dans la  politique de l’Etat visant la promotion de l’économie nationale qui se  résume, a-t-il dit, dans la formation selon les spécialités demandés sur le  marché de l’emploi et la contribution à l’effort de la recherche et du  développement de différentes matières et services assurés par les  entreprises algériennes.
M. Hadjar a inauguré deux nouveaux blocs, à savoir l’Institut des sciences  de la nature et de la vie et l’Institut des sciences et technologies d’une  capacité globale de 4.000 lits, réalisés pour un coût de plus de 2,2  milliards de dinars et disposant de salles de conférences, d'amphithéâtres,  de salles de cours, de 153 bureaux pour les enseignants et autres  structures de service.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a  inspecté aussi le projet du complexe sportif universitaire de proximité, en  cours de réalisation pour un coût de 383 millions DA, qui regroupe une  piscine semi-olympique, des salles de sports et un terrain de football  couvert de gazon artificiel.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.