Coopération

Algérie-Mauritanie : le nouveau poste frontalier, "un jalon supplémentaire" pour la coopération bilatérale (Bedoui)

Publié par Dk News le 19-08-2018, 16h44 | 64
|

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a affirmé dimanche à Tindouf que le nouveau poste frontalier terrestre algéro-mauritanien constituait "un jalon supplémentaire" pour la coopération bilatérale dans les domaines sécuritaire, économique et humanitaire.

Lors de la cérémonie d'inauguration du nouveau poste frontalier terrestre entre l'Algérie et la Mauritanie à Tindouf, en compagnie de son homologue mauritanien Ahmadou Ould-Abdellah, M. Bedoui a indiqué, dans une allocution, que ce poste frontalier "traduit la volonté commune du président de la République Abdelaziz Bouteflika et de son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, de hisser les relations bilatérales à un niveau à même de répondre aux exigences de la conjoncture actuelle en termes de concertation continue et de coordination constante et constitue un jalon supplémentaire pour la coopération bilatérale dans les domaines sécuritaire, économique et humanitaire".

Rappelant le haut niveau atteint par les relations de coopération entre l'Algérie et la Mauritanie, le ministre a dit que cet acquis constituait, également, un espace dans lequel "les deux peuples ont en partage des liens historiques et de fraternité ainsi qu'un destin commun". M. Bedoui qui s'est félicité de la coopération bilatérale notamment entre les institutions de la protection civile des deux pays ainsi que la convention de coopération décentralisée entre les communes de Tindouf et d'Oubrid (Mauritanie), a précisé que l'Algérie fondait "de grands espoirs" sur ce nouveau poste frontalier "afin de relancer la dynamique économique au service des aspirations des deux peuples".

Il a formé, à cet effet, le "vœux" de voir ce poste frontalier s'ériger en "acteur actif dans la complémentarité et l'intégration" maghrébine, au mieux des intérêts des deux pays et du Maghreb, soulignant que l'Algérie est "déterminée" à poursuivre son action pour la réalisation de la prospérité et du progrès dans la région du Maghreb. L'ouverture de ce nouveau passage frontalier intervient conformément à volonté commune du président de la République Abdelaziz Bouteflika et de son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, et en application des recommandations de la 18ème session de la Haute commission mixte algéro-mauritanienne, tenue le 20 décembre 2016 à Alger.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.