Hi-Tech

L'ONU appelle Facebook à être "proactif" face aux discours haineux

Publié par DK News le 29-08-2018, 15h32 | 17
|

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a appelé Facebook à être plus "proactif" face aux discours haineux et s'est inquiété des propos du président américain Donald Trump accusant Google, Facebook et Twitter d'un manque d'impartialité à son égard.

Cet appel fait suite à la décision inhabituelle de Facebook de bloquer des pages de membres de la junte birmane après des mois de pression pour que le premier réseau social prenne des mesures contre l'armée birmane accusée par l'ONU de "nettoyage ethnique" contre les musulmans rohingyas.

"Lors des premières réunions que nous avons eues avec Facebook, je ne pensais pas qu'ils prenaient cela au sérieux. J'espère qu'ils se sont maintenant réveillés", a déclaré Zeid Ra'ad al Hussein, dont le mandat s'achève fin août.

"Ils doivent être prudents car s'il devait y avoir des procès pour les personnes accusées des pires crimes, nous avons vu dans la jurisprudence du passé que si vous avez (...) été complice, et je ne dis pas que Facebook l'a été, ils pourraient bien être cités à comparaître devant un tribunal", a-t-il ajouté.

"Il pourrait y avoir d'autres situations où Facebook est le média dominant dans un pays où l'on constate une détérioration de la situation des droits de l'Homme et où son rôle serait remis en question", a-t-il encore ajouté.

Le Jordanien, qui sera remplacé par l'ancienne présidente chilienne Michelle Bachelet, a appelé Facebook à "ne pas attendre le début d'une crise" pour agir et à "réfléchir de façon proactive aux mesures à prendre (...) tout en conservant la plus large place à l'exercice de la liberté d'expression".

A ce propos, M. Zeid a fait valoir que l'"autre danger" c'est que les géants de la technologie soient "sur-réglementés, encore une fois en violation des droits de l'Homme", citant les commentaires faits mardi par le président américain à l'égard des réseaux sociaux.

Donald Trump a mis en garde Google, Twitter et Facebook, estimant que les trois réseaux sociaux manquaient d'impartialité à son égard.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.