Santé

Envenimation du scorpion: 6 décès depuis le début de 2018 à Ouargla

Publié par DK News le 11-09-2018, 16h10 | 11
|

Six personnes sont mortes suite à des piqûres de scorpions durant la période allant du 1er janvier au 31 août 2018 à travers la wilaya d’Ouargla ou un total de plus de 1.729 piqûres de scorpions ont été enregistrées, a-t-on appris auprès de la direction de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière (DSPRH).

Le nombre de cas de piqûres de scorpions a enregistré un "recul" ces dernières années, à la faveur des mesures préventives basées essentiellement sur la sensibilisation sur les dangers de cette insecte, a indiqué à l’APS le chef du service de la prévention Dr Djamel Mâameri.

Pas moins de 2.524 piqûres de scorpions et sept (7) décès ont été recensés l’année dernière contre 2.772 piqûres ayant causé aussi sept (7) décès en 2016, a-t-il détaillé.

Tous les moyens nécessaires sont mobilisés afin d’assurer une bonne prise en charge médicale des victimes de piqûres de scorpions au niveau de l’ensemble des structures de santé dans la wilaya, a-t-il assuré .

La direction de la santé s’emploie à intensifier ses efforts en collaboration avec les différents acteurs concernés, dont les services de la wilaya, les communes, la direction de l’environnement et les associations locales pour sensibiliser le citoyen qui est un "partenaire principal" dans ces initiatives de prévention, a ajouté ce responsable .

Dans ce cadre, des mesures préventives ont été mises en oeuvre depuis mai dernier au titre de la mise en £uvre du programme national de prévention contre l'envenimation scorpionique, notamment, l’élimination des décharges sauvages qui représentent souvent des foyers de prolifération des scorpions, a-t-il fait savoir.

Le même responsable a appelé à cette occasion, à éviter les pratiques traditionnelles de traitement de cas de piqûre de scorpion, en insistant sur l’importance d’évacuation rapide de la victime vers la structure de santé la plus proche pour assurer une meilleure prise en charge médicale.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.