Monde

RSF veut un Pacte international sur l’information et la démocratie

Publié par DK News le 12-09-2018, 16h20 | 15
|

Reporters sans frontières (RSF) a annoncé sa volonté de parvenir à une Déclaration internationale sur l’information et la démocratie, a-t-on appris mercredi auprès de cette organisation non-gouvernementale.

L'objectif de cette initiative est, selon RSF, d’obtenir un engagement international d’Etats, d’entreprises privées et de représentants de la société civile. Elle souhaite également lancer un processus politique à l’initiative de plusieurs dirigeants de pays démocratiques, sur la base de la déclaration qui sera rédigée, pour aboutir à un "Pacte international pour l’information et la démocratie".

A cet effet, des courriers ont été envoyés à des dirigeants sur tous les continents par cette ONG souhaitant qu'ils s'engagent dès la mi-novembre.

La Déclaration attendue aura pour objet "d’énoncer des principes, de définir des objectifs et de proposer des modalités de gouvernance", a précisé RSF, ajoutant qu'elle "devra constituer une référence qui permette de mobiliser tous ceux qui sont attachés à préserver un espace public libre et pluraliste, condition de la démocratie".

Pour l'élaboration du pacte, RSF a mis sur pied une commission qui s'inscrit dans un contexte où "la crise de confiance dans les démocraties et la montée en puissance de régimes despotiques représentent un risque pour les libertés, la concorde civile et la paix".

Pour elle, plusieurs facteurs sont à l'origine de cette inquiétude, citant à cet effet le contrôle politique de l’information dans un espace mondialisé, l’influence des intérêts particuliers, la montée en puissance d’acteurs privés échappant au contrôle démocratique et la fragilisation du journalisme de qualité.

La commission indépendante, présidée par Shirin Ebadi, Prix Nobel de la Paix, et Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, comprendra 25 personnalités, dont les lauréats du Prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz et Amartya Sen, l’écrivain et homme politique péruvien Mario Vargas Llosa (Prix Nobel de littérature), l’avocate nigériane Hauwa Ibrahim (Prix Sakharov), a-t-on indiqué de même source.

La Commission, qui doit clôturer sa première réunion mercredi à Paris, s’est fixé pour mission de remettre ses travaux dans un délai de deux mois.

Une large consultation internationale, de parties prenantes très diverses, a été lancée, a-t-on ajouté.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.