Santé

Rage: 11 décès enregistrés en 2018 en Algérie

Publié par DK News le 25-09-2018, 16h45 | 20
|

Onze (11) décès causés par la rage ont été enregistrés depuis janvier 2018 en Algérie, a annoncé lundi à Alger, une responsable à la direction de la prévention, au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Samia Hammadi.

"Onze (11) cas de décès causés par la rage ont été enregistrés depuis le mois de janvier 2018, alors que la moyenne annuelle se situe entre 15 et 20 cas de décès par cette maladie", a précisé la sous directrice des maladies prévalantes et de l'alerte sanitaire, à la direction de la prévention, au ministère, lors d'une journée de formation au profit des journalistes sur la rage, à la veille de la journée mondiale de lutte contre la rage, célébrée le 28 septembre de chaque année.

"Près de 120.000 morsures (personnes mordues) par des animaux, sont enregistrés annuellement", a-t-elle ajouté.

La même responsable a expliqué que la rage est une maladie "infectieuse d'origine virale" qui est "toujours mortelle une fois que les symptômes cliniques apparaissent", précisant que dans la plupart des cas, le virus de la rage est transmis à l'homme par la salive d'un animal infecté, domestique ou sauvage, notamment le chien.

Elle a souligné que "des vaccins efficaces" sont disponible dans notre pays contre cette maladie, expliquant que la vaccination permet de prévenir l'apparition de la rage et donc d'éviter le décès, si la vaccination est pratiquée dans les heures suivant la morsure ou une griffure par un animal susceptible d'être enragé.

Dans ce contexte, Mme Hammadi a exposé l'approche multisectorielle dans la lutte contre la rage, notamment les moyens de prévention et de prise en charge, citant les unités anti-rabiques qui sont des centres de prise en charge et de suivi médical des personnes victimes de morsures, en insistant sur l'importance de promouvoir la coordination intersectorielle", rappelant l'instruction interministérielle de prise en charge, publiée en 2015.

"L'implication de tous les acteurs, notamment, les médias et les associations pour garantir l'efficacité de la sensibilisation et de l'information sur les risques de cette maladie, et sur les moyens de prévention pour atteindre l'objectif escompté, à savoir "zéro cas de rage" (Mme. Hammadi)

Mme Hammadi a indiqué que la journée mondiale de lutte contre la rage inscrite cette année sous le thème" la rage: transmettez le message, sauvez des vies", constitue pour le ministère de la Santé l'occasion d'informer et de sensibiliser la population sur la prévention face au risque rabique, en l'invitant à faire vacciner les animaux de compagnie contre la rage et d'éviter d'approcher et de toucher un animal inconnu, errant ou sauvage.

Pour leur part, les professeurs et médecins qui ont encadré cette formation, ont souligné dans leurs interventions, notamment, la nécessité de connaitre les premiers soins d’urgence à effectuer après toute morsure ou griffure par un animal inconnu ou suspect.

Il s'agit de laver immédiatement et abondamment la plaie sous un jet d'eau à forte pression pendant au moins 15 minutes et au savon puis à l'eau de javel et à bénéficier d'une consultation médicale en urgence dans une structure de santé.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.