Monde

Douze Palestiniens tués et 1000 autres blessés en quinze jours

Publié par DK News le 30-09-2018, 16h20 | 7
|

Douze Palestiniens ont été tués et près de 1000 autres blessés en l'espace de quinze jours, a révélé le bureau de coordination pour les affaires humanitaires des Nations Unies, dans le rapport, repris par l'agence de presse palestinienne, Wafa.

Le document fait état de neuf Palestiniens tués dont trois enfants lors de leur participation dans les manifestations de la Marche du retour dans la bande de Ghaza, entre le 11 et le 24 du mois en cours par les forces militaires israéliennes. Au moins 829 autres, ont été blessés dont 97 enfants et six femmes. Quelque 103 autres, ont été blessés dans différentes régions de la Cisjordanie occupée, dont 56 enfants. S'ajoutent à cela, dix bâtiments palestiniens démolis sous-prétexte d'absence de construire, 200 oliviers déracinés, et 132 campagnes d’incursion et de fouille par les forces israéliennes.

Selon le rapport onusien, les pêcheurs palestiniens ont également été ciblés au large de l'enclave. Ils ont été agressés par des tirs de la marine israélienne, ont subi des arrestations, et ont vu leurs bateaux confisqués. Vendredi, sept Palestiniens, dont deux garçons de 12 et 14 ans, ont été tués par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Ghaza, selon le ministère de la Santé . Il s'agit de la journée la plus sanglante depuis le 14 mai dernier qui avait vu la mort de plus de 60 Palestiniens lors de violences coïncidant avec l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Al Qods occupée.

Depuis le 30 mars dernier, l'enclave palestinienne est le théâtre des agressions israéliennes contre des Palestiniens qui manifestent pacifiquement pour demander la levée du blocus israélien et pour le droit au retour des Palestiniens qui ont été chassés ou ont fui leurs terres en 1948. Au moins 194 palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis cette date, pour la majorité, lors de manifestations pacifiques près de la barrière érigée par l'occupant israélien à Ghaza.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.