Monde

Le prix Nobel de médecine attribué à un duo nippo-américain pour ses recherches sur le cancer

Publié par DK News le 01-10-2018, 16h18 | 20
|

Le prix Nobel de médecine a été attribué lundi à l'Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo pour leurs recherches sur l'immunothérapie qui se sont révélées particulièrement efficaces dans le traitement de cancers virulents.

"En stimulant la capacité de notre système immunitaire à attaquer les cellules cancéreuses, les lauréats du prix Nobel cette année ont établi un tout nouveau principe pour soigner le cancer", a souligné l'Assemblée Nobel de l'Institut Karolinska à Stockholm. Chacun de leur côté, les deux scientifiques se sont évertués à "lâcher les freins" et "appuyer sur les bonnes pédales d'accélération" du système immunitaire de façon à lui permettre de "neutraliser des micro-organismes étrangers", a précisé le jury Nobel.

James P. Allison (70 ans) professeur d'immunologie au Centre du cancer de l'Université du Texas et Tasuku Honjo, 76 ans, professeur à l'Université de Kyoto, avaient déjà reçu conjointement en 2014 le prix Tang, présenté comme la version asiatique des Nobels. Le Nobel de médecine était allé l'an dernier à trois généticiens américains dont l'étude de l'horloge biologique éclaire l'adaptation du corps au cycle du jour et de la nuit, les troubles du sommeil et leurs effets sur la santé. Après la médecine, suivront la physique mardi, la chimie mercredi et l'économie lundi 8 octobre. Le lauréat du Nobel de la paix sera dévoilé vendredi à Oslo.

 Tasuku Honjo s'engage à sauver le plus possible de vies

« Je veux continuer ma recherche (...) afin que l'immunothérapie sauve plus de patients atteints du cancer que jamais. » (Tasuku Honjo)

S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue au sein de l'Université de Kyoto, où il enseigne, le scientifique a dit qu'il ressentait "une joie immense" quand quelqu'un lui disait avoir guéri de maladies graves grâce à son travail. "En plus de cela, je reçois ce prix. J'ai vraiment le sentiment d'être un homme chanceux", a-t-il ajouté au cours de cette conférence diffusée en direct par la chaîne publique NHK.

Le Nobel de médecine,76 ans, a raconté avoir entendu la nouvelle alors qu'il était en train de discuter avec des collègues de travaux de recherche et que cela avait été pour lui "une totale surprise". "J'étais bien sûr très heureux, ravi, mais en même temps choqué", a-t-il ajouté.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.