Santé

Le représentant du SNU félicite l’Algérie pour ses efforts en matière de santé

Publié par Dk News le 05-10-2018, 16h16 | 9
|

Le coordonnateur résident du Système des Nations-unies (SNU), Eric Overvest, a félicité, jeudi à Alger, l'Algérie pour ses efforts en matière de système de santé et de couverture sanitaire, réitérant l'appui "indéfectible" de son organisation pour l'aider à relever les défis.

"Nous félicitons l'Algérie pour ses très nombreux acquis en matière de système de santé, de couverture sanitaire universelle, de réduction de la mortalité infantile, de la mortalité maternelle, de réduction voire l'éradication de certaines maladies contrôlables par la vaccination", a-t-il déclaré, à l'occasion du Salon d'information sur le cancer (SICAN 2018) et la célébration d'"Octobre Rose". Il a dans ce cadre, réitéré l'appui "indéfectible" de son organisation pour accompagner l'Algérie à poursuivre ces efforts et relever les défis, estimant qu'à travers la mise en place de son Plan national cancer, l'Algérie s'est engagée dans cette lutte et mis tous les moyens humains et matériels pour relever le défi.

Ces efforts doivent être, toutefois, soutenus, a déclaré M. Overvest, pour maintenir les acquis et relever les nouveaux défis en matière de maladies non transmissibles notamment devant l'amélioration de l'espérance de vie avec une population de personnes âgées de plus en plus grandissante, période à laquelle se multiplient l'apparition des maladies non transmissibles, a-t-il dit. Le représentant du SNU en Algérie a en outre, fait remarquer que le "fardeau mondial" des maladies non transmissibles (MNT) constitue un "défi majeur" pour la santé publique et le développement dans le monde.

"L'ampleur des souffrances humaines causées par les MNT est inacceptable car certaines de ces maladies peuvent être évitées", a-t-il indiqué, rappelant que les dirigeants mondiaux ont décidé, lors de la 3ème réunion de Haut niveau de l'ONU sur les MNT tenue à New York en septembre dernier, d'assumer personnellement la responsabilité des efforts déployés par leurs pays respectifs pour prévenir et traiter les MNT. De son côté, le représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Algérie, Dr Bla François Nguessan a estimé que l'Algérie se voit confrontée, depuis quelques années, à la progression des MNT notamment le cancer, malgré les "progrès considérables" accomplis notamment en matière de couverture sanitaire universelle, et l'éradication d'un certain nombre de pathologies à protection vaccinale.

Il a souligné que le Plan national cancer dont dispose l'Algérie depuis 2015 a permis "des avancées considérables" en matière de dépistage et de prise en charge, mais "beaucoup reste à faire pour vaincre le cancer dont la lutte ne dépend pas seulement du secteur de la santé". M. Nguessan a fait remarquer, à ce propos, que "l'investissement dans la lutte contre les facteurs de risque des MNT est un investissement sûr, et permet de sauver des vies en dépensant moins".

Évoquant le cancer du sein, le même responsable a fait savoir que l'OMS encourage la mise en place de programmes complets de lutte contre ce type de maladie dans le cadre des plans nationaux de lutte contre le cancer, précisant néanmoins, que le dépistage par mammographies "est très coûteux et n'est envisageable que dans des pays disposant d'un bonne infrastructure médicale et qui ont les moyens de mettre en place un programme à long terme comme en est le cas de l'Algérie", a-t-il dit.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.