Santé

Hasbellaoui : "Encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs du plan anti-cancer"

Publié par Dk News le 05-10-2018, 16h23 | 12
|

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui a affirmé jeudi à Alger qu'il restait encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs tracés dans le cadre du plan anti-cancer.

Dans son allocution à l'occasion de la célébration du mois international "Octobre rose" pour la lutte contre le cancer du sein, M. Hasbellaoui a précisé qu'en dépit des acquis réalisés ayant contribué à l'amélioration des conditions pour les citoyens afin de bénéficier d'un traitement du cancer, "il reste encore beaucoup à faire pour atteindre tous les objectifs tracés dans le cadre du plan anti-cancer décidé par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika".

A l'occasion de la deuxième édition du salon national d'information sur le cancer, M. Hasbellaoui a appelé tous les secteurs concernés et les différents acteurs à "doubler d'effort et à poursuivre l'opération de coordination et de concertation concernant tous les axes stratégiques inclus dans ce plan national anti-cacer 2015-2019". Il a souligné qu'"Octobre rose" et le salon national anti-cancer étaient "une véritable opportunité" pour réaffirmer la volonté de mettre en place tous les moyens, mobiliser toutes les capacités et exploiter tous les moyens de traitement.

M. Hasbellaoui a rappelé, à ce titre, les acquis de l'État au titre du Plan national anti-cancer, notamment "l'amélioration des offres de traitement en matière de chimiothérapie et de radiothérapie", révélant que grâce aux efforts déployés, il a été procédé à la création de "41 services et 77 unités de chimiothérapie à travers les différentes régions du pays, outre la mise en service de 37 accélérateurs dont 10 accélérateurs dans le secteur privé, en attendant la réception de 12 nouveaux autres accélérateurs avant la fin de l'année en cours".

M. Hasbellaoui a annoncé la réception avant fin 2018, de centres anti-cancer "d'El Oued à Bechar et d'Adrar à Tizi-Ouzou", soulignant la nécessité de saluer les efforts déployés par l'État pour garantir la disponibilité des médicaments, citant dans ce cadre toutes les affectations consacrées à l'approvisionnement des établissements sanitaires, des médicaments et des équipements nécessaires pour le traitement des malades atteints de cancer.

« Les dépenses consacrées aux médicaments destinés au traitement de cette maladie représentent 60% du total du chiffre d'affaires enregistré par la pharmacie centrale des hôpitaux. »

Concernant la prévention, le ministre a fait état de la mise en place d'un plan soutenu par des mécanismes juridiques et organisationnels de lutte contre les facteurs de risque, tels que le tabagisme, l'alcoolisme et la toxicomanie, outre la sensibilisation quant à la nécessité d'avoir une bonne hygiène de vie. Pour ce qui est de l'amélioration et du renforcement du système d'information sanitaire, le ministre a rappelé que son département avait mis en place des fichiers pour le cancer qui seront raccordés à un réseau national.

À cette occasion, un film documentaire sur les réalisations de l'Algérie durant les dix dernières années, en matière de lutte contre le cancer a été projeté. Ont pris part à l'ouverture du salon, les ministres de la Communication, Djamel Kaouane et du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, ainsi que des représentants d'associations de plusieurs pays et les ambassadeurs des pays arabes accrédités en Algérie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.