Santé

Choléra: plus de 140 millions DA dégagés pour une bonne prise en charge des malades

Publié par DK News le 09-10-2018, 17h34 | 14
|

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a indiqué mardi à Alger, que le gouvernement a dégagé "une enveloppe financière supplémentaire de plus de 140 millions DA", pour renforcer en moyens les structures concernées par la prise en charge des malades du choléra.

Lors d'un exposé sur son secteur devant la commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle du Conseil de la nation, Hasbellaoui a rappelé que "les deux structures hospitalières d'El-Kettar (Alger) et de Boufarik (Blida) ont été choisies pour la prise en charge des cas de choléra et renforcées de moyens humains", soulignant que "le gouvernement a accordé une enveloppe supplémentaire de plus de 140 millions de DA, pour renforcer en moyens les structures concernées".

"Aucun cas de choléra n'a été enregistré depuis quelque semaines,  110 cas ont été confirmés et 2 décès depuis le début de l'épidémie au mois d'août dernier".

Hasbellaoui a estimé que l'élimination des maladies à transmission hydrique (MTH), notamment du choléra "doit se faire dans un cadre multisectoriel avec les associations, la société civile et l'implication pleine des citoyens".

Dans un autre contexte, le ministre a évoqué les principaux axes du programme national de lutte contre l'envenimation scorpionnique, portant, notamment, sur l'information, la formation et l'éducation sanitaires et l'amélioration de l'environnement et la prise en charge médicale.

Hasbellaoui a mis l'accent sur des actions prioritaires de lutte qui sont retenues par le secteur, notamment, la création d'une unité  d'extraction de venin de scorpion et de production de sérum au niveau de la wilaya d'Ouargla, la création d'un observatoire du scorpion avec comme siège l'université de Ghardaia, révélant qu'il y a une décision du Président de la République, M. Abdelaziz  Bouteflika pour "la création de deux CHU au sud du pays".

Par ailleurs, le ministre a exposé le calendrier national de vaccination, soulignant que l'intégration de la vaccination aux activités de soins de santé primaires est un élément fondamental de la politique de santé, affirmant que la vaccination a enregistré "des résultats encourageants".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.