Actualité

Le soutien diplomatique à la Révolution nationale: appel au recueil de témoignages vivants

Publié par DK News le 09-10-2018, 17h37 | 12
|

Les participants à une conférence ayant pour thème "le soutien diplomatique à la Révolution nationale" ont appelé, mardi à Alger, à la nécessité de recueillir des témoignages vivants sur ce soutien qui a constitué "un facteur clé" ayant permis de faire entendre la voix de la cause algérienne à l'étranger et à recouvrer la souveraineté nationale.

Intervenant à cette rencontre, organisée par l'Association Mechaal Echahid au forum du quotidien El Moudjahid, à l'occasion de la célébration de la Journée de la diplomatie algérienne, le moudjahid et diplomate Salah Ben Kobi, a plaidé pour le recueil de témoignages vivants sur les triomphes de la diplomatie algérienne lors de la Guerre de libération nationale, en insistant sur les conditions de travail difficiles du groupe chargé à l'époque de faire entendre la voix de la cause algérienne, en dépit du manque de moyens et d'expertise, de la puissance de l'ennemi et la place qu'il occupait à l'époque.

Ben Kobi est également revenu sur les causes ayant poussé les artisans de la Révolution nationale à former une aile à l'étranger pour internationaliser la cause nationale et gagner un appui en dehors de ses frontières, en œuvrant à mettre à nu les pratiques du colonisateur français.

Le soutien diplomatique à la Guerre de libération a permis de former le principal noyau de la diplomatie nationale, a-t-il ajouté, précisant que les principes de cette dernière étaient puisés dans la réalité vécue à l'époque, notamment en ce qui a trait au principe de défense du droit des peuples à l'autodétermination.

Dans son intervention, le professeur universitaire, Amer Rekhlia, a mis l'accent sur l'importance de s'intéresser à l'écriture de l'histoire de la diplomatie algérienne qui constitue une "référence" dans le domaine des relations internationales, et de mettre en valeur les contributions des artisans de l'histoire de cette diplomatie.

L'attachement de la diplomatie algérienne à ses principes, notamment au principe de non-ingérence dans les affaires intérieurs des Etats, l'a exposé à une série de pressions de la part de certaines parties, a indiqué l'intervenant. En dépit de ces obstacles, la diplomatie algérienne a pu réaliser plusieurs victoires concernant le droit des peuples à l'autodétermination et le règlement des conflits pacifiquement, a-t-il ajouté.

En marge de cette conférence, un hommage a été rendu au moudjahid et diplomate Saleh Ben Koubi, en considération à son rôle dans le domaine diplomatique durant et après la guerre de libération.

La célébration de la Journée de la diplomatie algérienne coïncide avec le jour où le premier président de l'Algérie indépendante, Ahmed Ben Bella, a hissé l'emblème national au siège de l'ONU à New York le 8 Octobre 1962.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.