Société

Recul à 9,44% du taux d'analphabétisme en 2018

Publié par DK News le 10-10-2018, 16h12 | 12
|

La présidente de l'Association algérienne d'alphabétisation "Iqraa", Aicha Barki, a indiqué mercredi à Alger que le taux d'analphabétisme en Algérie a reculé cette année, à 9,44 % contre 10,43 % l'année dernière.

Intervenant au Forum du quotidien "El Moudjahid", Mme Barki a précisé qu'à la faveur de "la stratégie nationale d'alphabétisation à laquelle le président de la République a consacré un programme national important, le taux d'analphabétisme a reculé à 9,44 % cette année contre 10,43 % en 2017".

Selon la présidente de l'association "Iqraa", 90.000 personnes ont été inscrites cette année, en classes d'alphabétisation, à l'échelle nationale, réparties sur 21 wilayas où l'association est présente, encadrées par 4200 enseignants contractuels et bénévoles.

Le taux d'analphabétisme chez les femmes a atteint 7 % environ contre plus de 11 % chez les hommes, a-t-elle fait savoir, soulignant que l'affluence des femmes sur ces cours est plus élevée, avec 1,772 million de femmes ayant réussi à vaincre leur illettrisme.

Dans le cadre du partenariat de l'association avec le Haut-commissariat à l'Amazighité (HCA), Mme Barki a affirmé que l'association disposait de 16 classes d'enseignement de Tamazight qui compte 459 apprenants.

D'autre part, la même responsable a révélé que l'association a fait intégrer plus de 26.000 élèves dans l'école, après avoir exprimé le vœu d'adhérer aux classes d'alphabétisation dont l'âge de la majorité ne dépasse pas 16 ans.

A ce titre, Mme Barki a dit que son association contribuait à la lutte contre la déperdition scolaire, grâce aux actions de sensibilisation et aux programmes éducatifs. 

Elle a annoncé, par ailleurs, que l'association avait recensé 12.000 enseignants contractuels, appelant dans ce sens les instances concernées notamment les APC à les prendre en charge et à trouver une formule pour les recruter dans le cadre des différents modes de recrutement disponibles.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.