Actualité

2eme phase de la 24e opération de relogement à Alger: 1200 familles bénéficient de logements sociaux à Baraki

Publié par DK News le 17-10-2018, 19h00 | 75
|

Quelque 1200 familles issues de bidonvilles  situés dans les communes de Reghaia, Baraki et Bouzaréah ou occupants des  caves et des terrasses ainsi que des bâtisses menaçant ruine à travers les  communes de Sidi M'hamed, la Casbah et Bab El Oued, ont bénéficié mercredi  de logements sociaux à Baraki, dans le cadre de la deuxième phase de la 24e  opération de relogement dans la wilaya d'Alger.

 Relogées à la nouvelle cité «Haouch Mihoub», dans la commune de Baraki,  les 1200 familles concernées par la première tranche de cette deuxième  phase de la 24e opération de relogement, ont quitté les bidonvilles de  «Zahlouka», «Belgourari», «Djekan» (Reghaia), «Saliba», «Biga 2» (près de  la voie express), «Laghouazi» (Baraki), «Trig Chioukh» (près de Oued  Boufrizi).

Il s'agit également de familles occupant les magasins de l'ex  Groupe Riadh (Bouzareah), d'autres occupant les toits et les caves des  immeubles en rénovation dans les communes d'Alger centre, de Sidi M'hamed  et d'El Mouradia, ainsi que 115 familles relevant des communes de la  Casbah, Bab el Oued, Bologhine, Birkhadem et Dely Ibrahim (immeubles  menaçant ruine). Dans une déclaration à la presse suite à la visite du nouveau site de  relogement, le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh a fait état de la réalisation  en cours de groupements scolaires, d'un lycée et d'un CEM au niveau de  cette nouvelle cité.

Affirmant que ces nouvelles structure seront prêtes à  la prochaine rentrée scolaire, il a précisé qu'une «école primaire a été  édifiée en préfabriqué pour permettre aux élèves de cette cité de  poursuivre leurs études près de chez eux».

   Par ailleurs, le wali d'Alger a fait savoir que la Commission wilayale de  recours a reçu, depuis 2014, plus de 19.000 recours et que plus de 1200 ont  été acceptés. Les exclus des listes des bénéficiaires, «peuvent introduire plusieurs  recours» s’ils ont la possibilité d’apporter la preuve qui leur donne droit  au logement social, a-t-il ajouté.

   Le foncier récupéré depuis le lancement des opérations de relogement en  2014 y compris celle d'aujourd'hui, avoisine les 530 hectares, sachant que  la 2è phase de la 24è opération de relogement a permis la récupération de  11 hectares, a fait savoir le wali d’Alger.

 Pour ce qui est de la falsification des dossiers afin d'obtention d'un  logement indument, le wali en a fait état de «2.000 dossiers transférés à  la Justice».

 Il convient de rappeler que la deuxième tranche de la deuxième phase de la  24e opération de relogement débutera dans une semaine et concernera quelque  600 familles issues du bidonville «Goumaz» dans la commune de Staouéli, les  familles occupant des habitations qui entravent la réalisation du projet du  stade municipal dans la commune de Zéralda, les sites bidonvilles «Sniri»,  celui jouxtant la mosquée Hassan Ibnou Thabet et celui longeant la voie  ferroviaire dans la commune d'Oued Smar, le bidonville à proximite de  l'Oued el Harrach dans la commune d'El Harrach, ainsi que les familles qui  occupent 38 immeubles menaçant ruine à Bab El Oued.

Elle concerne également 56 autres familles qui résident dans le bidonville  «Berouagui», les familles dont les habitations entravent le projet de  réalisation du stade municipal de la commune d'Eucalyptus, les familles qui  occupent l'assiette foncière destinée au projet d'éxtention des berges de  l'Oued Ouchayeh dans la commune d' El Magharia, en sus de 11 familles, dont  les recours ont été admis.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.