Histoire

Personnalité/décès : Le Moudjahid de la wilaya Une historique Guedda Ahmed n’est plus

Publié par Dk News le 22-10-2018, 16h23 | 21
|

Le Moudjahid de la wilaya Une historique (Aurès-Nemamcha), Ahmed Guedda, est décédé dimanche à l’hôpital Touhami Benflis de Batna, où il avait subi une intervention chirurgicale, à l’âge de 86 ans, apprend-on auprès de ses proches.

Compté parmi les rares derniers «1er novembristes» (combattants du 1er novembre 1954) des maquis des Aurès encore en vie, Guedda est l’un des compagnons de combat de Mustapha Benboulaid. Ahmed Guedda, qui a eu une prise de conscience nationaliste précoce, a pris le maquis en 1946 pour intégrer les rangs des «rebelles» des Aurès, appelés à l'époque «Bandits d’honneur».

En 1950 , à peine âgé de 18 ans, il fut condamné à mort par la justice coloniale, au même titre que ses compagnons, dont entre autres, Grine Belgacem, Hocine Berhail, Bensalem Habachi, derdouni Ali, Sadek Chebchoub, Bezelmat et Aissa El Meki. En 1951, il fut parmi les militants qui été chargés par Benboulaid pour recevoir dans les maquis des Aurès les militants de l’Organisation spéciale (OS) qui étaient en fuite, dont Zighout Youcef, Lakhdar Bentobal, Didouche Mourad, Bouzida Mohamed et Abdelhafidh Boussouf.

Il fut en compagnie de Grine Belgacem parmi «les Bandits d’honneur» ayant survécu jusqu’au déclenchement de la Guerre de libération nationale. C’est dans ce cadre qu’il fut chargé par le futur colonel de l’Armée de libération nationale (ALN) en Wilaya Une d’organiser le déclenchement de la Révolution sur la versant sud des Aurès et dans la région de Biskra.

Le défunt Ahmed Guedda est connu dans toute la région des Aurès-Nemamcha par son engagement pour les idées nationalistes, sa droiture, son sens d’honneur de combattant de la glorieuse ALN et surtout par sa sagesse. Il sera inhumé, selon ses proches, lundi au cimetière de Batna.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.